Rétention d'eau : comment dégonfler pendant la grossesse

Publicité

Pendant la grossesse, il n’est pas rare de souffrir de rétention d’eau, en particulier dans le bas des jambes. Bien qu’inconfortables et peu esthétiques, ces gonflements ne sont dangereux ni pour le bébé ni pour la maman. Et il suffit souvent de quelques astuces pour prévenir la rétention d’eau. 

Publicité

Pourquoi fait-on de la rétention d’eau pendant la grossesse ?

La rétention d’eau vient d’une difficulté des tissus à évacuer l’eau absorbée par l’organisme. Or les bouleversements hormonaux qui accompagnent la grossesse, et le poids de l’utérus, peuvent parfois ralentir la circulation sanguine et le système lymphatique, qui garantissent la bonne circulation des liquides dans l’organisme. Résultats : les pieds, les chevilles, les demi-jambes ou les doigts enflent, en particulier à la fin de la journée.

Publicité
Comment dégonfler ?

Paradoxalement, il faut boire beaucoup pour ralentir la rétention d’eau : un corps bien hydraté n’aura pas besoin de retenir l’eau. Il est de toute manière recommandé de bien s’hydrater pendant la grossesse pour éviter les infections urinaires. Gardez une bouteille d’eau à portée de main, et évitez les aliments très salés. Vous pouvez également effectuer des exercices doux qui favorisent la circulation sanguine, comme la marche ou la natation. Si possible, ne restez pas longtemps debout. Lorsque vous restez assise de manière prolongée, ayez de préférence les pieds surélevés par rapport à la taille. Un massage des parties enflées peut également soulager la zone et favoriser le drainage. Enfin, si les gonflements persistent ou deviennent douloureux, n’hésitez pas à consulter un médecin.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité