Grossesse extra-utérine : est-ce un motif d'interruption médicale de grossesse ?

La grossesse extra-utérine est l’une des anomalies possibles du déroulement de la grossesse. Caractérisée par un développement embryonnaire hors de l’utérus, cette grossesse pathologique nécessite une interruption médicale de grossesse.

Publicité
Publicité

5256103-inline-500x332.jpg© Istock

Grossesse extra-utérine : qu’est-ce que c’est ?

Publicité

Comme son nom le laisse parfaitement présager, la grossesse extra-utérine ne se développe pas au sein de la cavité utérine. Il s’agit d’une complication puisque l’œuf fécondé va se nicher dans un endroit inadapté à la poursuite de sa croissance. Dans la majorité des cas, il va s’installer au niveau d’une trompe de Fallope ou, beaucoup plus rarement, sur un ovaire. Les causes de la grossesse extra-utérine ne sont pas clairement établies, même si certains facteurs de risque sont, eux, identifiés : infections sexuellement transmissibles, âge avancé ou traitement au Distilbène chez la mère, fausses couches répétées, anomalies des trompes de Fallope…

Grossesse extra-utérine : quelle prise en charge ?

Publicité

Une grossesse ne pouvant pas être poursuivie en dehors de la cavité utérine, la grossesse extra-utérine doit faire l’objet d’une interruption médicamenteuse ou chirurgicale. Dans tous les cas, cette complication constitue une urgence médicale puisque le développement de l’œuf peut avoir d’importantes conséquences sur la structure organique aux dépens de laquelle il croît. Le risque de perforation de la trompe de Fallope, par exemple, est important. Il faut donc retirer l’œuf et mettre un terme à la grossesse pathologique. En l’absence de prise en charge précoce, la grossesse extra-utérine est susceptible d’impacter la fertilité de la femme.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité