Douleur à l'ovaire gauche : un signe de grossesse ?

Vous ressentez régulièrement une douleur à l’ovaire gauche ? Ne paniquez pas : cela est assez fréquent et le plus souvent bénin. Quelles sont les causes possibles de ces douleurs ovariennes ?

Publicité
Publicité

5249921-inline-500x281.jpg© Istock

Douleur à l'ovaire gauche : quelles causes ?

Dans la majorité des cas, les douleurs ovariennes, unilatérales ou bilatérales, sont cycliques, c’est-à-dire qu’elles sont liées au cycle menstruel. Ainsi, certaines femmes se plaignent d’avoir mal aux ovaires au moment de l’ovulation. En effet, l’expulsion de l’ovule hors du follicule est susceptible de provoquer ce type de sensations. Mais les douleurs pelviennes constituent également un symptôme de grossesse. Les importantes modifications hormonales et structurelles subies chez la femme enceinte, notamment au moment de la nidation de l’œuf dans la paroi utérine, expliquent généralement ces douleurs pelviennes qui restent, la plupart du temps, totalement normales.

Publicité

Douleur à l'ovaire gauche : quand faut-il s’inquiéter ?

Lorsque les douleurs sont récurrentes ou persistantes, il est vivement conseillé de consulter son gynécologue. Lui seul, en effet, est habilité à dépister une éventuelle pathologie sous-jacente pouvant expliquer des douleurs ovariennes importantes. Car en dehors des causes physiologiques, certaines douleurs à l’ovaire gauche ou droit peuvent avoir une origine pathologique. Parmi les troubles les plus couramment diagnostiqués, on retrouve la grossesse extra-utérine, le kyste ovarien, l’endométriose ou encore le cancer de l’ovaire. Les douleurs pelviennes peuvent également être secondaires à une maladie digestive, telle que la maladie inflammatoire chronique de l’intestin ou le syndrome du côlon irritable.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité