Douleur abdominale pendant la grossesse : un signe de grossesse extra-utérine ?

Douleur abdominale pendant la grossesse : un signe de grossesse extra-utérine ?©iStock
Publicité

La douleur abdominale peut faire partie des premiers signes d’alerte, notamment en cas de grossesse tubulaire (nidation de l’œuf au niveau d’une trompe de Fallope). Consultez au moindre doute, même si jusqu’ici vous n’avez eu que des symptômes de grossesse classiques.

Publicité

Grossesse extra-utérine : quels types de douleurs abdominales ?

Dans un premier temps, la grossesse extra-utérine provoque des symptômes de grossesse ordinaires : nausées, seins tendus, fatigue… Le test de grossesse peut même être positif. C’est un peu plus tard que les premiers signes d’alerte apparaissent. Parmi eux figurent surtout les douleurs abdominales et les douleurs pelviennes, plus rarement les douleurs à l’épaule. Elles apparaissent souvent 6 à 8 semaines à compter du retard des règles. La douleur abdominale, très intense ou modérée selon les cas, peut aussi bien être localisée sur un seul côté que toucher tout l’abdomen. Elle s’aggrave souvent durant l’effort.

Les symptômes accompagnateurs en cas de grossesse extra-utérine

Les douleurs abdominales peuvent avoir de nombreuses causes durant la grossesse, généralement bénignes. C’est bien souvent la présence d’autres symptômes qui mettent le médecin sur la piste d’une cause plus sévère. En cas de grossesse extra-utérine, les douleurs abdominales peuvent être associées à des saignements rouges ou brunâtres, à des vomissements et à des douleurs durant les rapports sexuels. Consultez au plus vite face à ces symptômes et appelez les urgences en cas de signe de rupture de la trompe de Fallope (étourdissements, évanouissements, pouls faible, peau pâle).

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité