Première échographie de grossesse : pelvienne et endovaginale ?

Lorsque la prise de sang confirme qu'une femme est enceinte, le suivi de grossesse peut commencer. Une première échographie doit avoir lieu autour des 10 semaines d'aménorrhée.

Publicité
Publicité

5495207-inline-500x333.jpg© Istock

Comment se déroule la première échographie de grossesse ?

La première échographie de grossesse doit avoir lieu entre 9 et 11 semaines d'aménorrhée. Dans un premier temps, le médecin ou la sage-femme pratique une échographie pelvienne, c'est-à-dire par voie abdominale. Mais cette technique ne permet pas toujours de tout voir précisément ni de prendre les mesures de l'embryon qui sont nécessaires à ce stade. On pratique alors une échographie endovaginale (la sonde d'échographie est placée à l'intérieur du vagin), qui offre une vision plus rapprochée et plus précise du bébé. Cet examen n'est pas douloureux.

Que voit-on lors de la première échographie de grossesse ?

Publicité

La première échographie de grossesse permet la datation précise du début de grossesse. Elle confirme le bon développement et l'activité cardiaque de l'embryon. Elle permet, également, de savoir s'il s'agit ou non d'une grossesse multiple. Au cours de cet examen, on peut distinguer la tête, le ventre et les membres du bébé. Le sexe peut parfois être déterminé à ce stade, mais avec un pourcentage d'erreur non négligeable. Il ne sera précisé avec certitude qu'au cours de la deuxième échographie. La clarté nucale et la longueur craniocaudale sont mesurées lors de ce premier examen car, lorsqu'elles sont anormales, on doit dépister une éventuelle trisomie 21.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité