Comment prévenir l'incontinence urinaire pendant sa grossesse

Avec bébé qui prend de plus en plus de place, il est courant d’avoir des petites fuites urinaires ou des douleurs au pubis durant la grossesse, surtout durant le 3e trimestre. Mais les fuites urinaires de la femme enceinte ne sont pas une fatalité : il existe des méthodes pour les prévenir !

Publicité
Publicité

vignette-focus-500x333.jpg© Istock

Prévention des fuites urinaires : la place de l’alimentation

Une alimentation saine et équilibrée peut déjà contribuer à limiter les risques de fuites urinaires durant la grossesse. Le principal objectif est de ne pas prendre trop de poids, car une surcharge pondérale excessive est un facteur de risque important d’incontinence urinaire. Limitez donc autant que possible les aliments riches en graisses saturées et en sucre comme les plats industriels, les gâteaux, les bonbons, les fritures, etc. Privilégiez plutôt les fruits et légumes frais soigneusement lavés, les viandes maigres et les céréales complètes.

Publicité

Prévention des fuites urinaires : éduquer son périnée durant la grossesse ?

Publicité

Classiquement, la rééducation périnéale est pratiquée après l’accouchement pour prévenir l’incontinence urinaire et la descente d’organes. Mais il est aussi possible d’éduquer son périnée dès le 1er trimestre pour prévenir ou réduire les fuites urinaires en fin de grossesse ! N’hésitez pas à en parler à votre sage-femme : les séances de renforcement du périnée peuvent normalement s’effectuer sans problème jusqu’à la fin du second trimestre. Ensuite, bébé devient un peu trop lourd pour pratiquer convenablement les exercices mais les efforts effectués les mois précédents vous profiteront jusqu’à l’accouchement.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité