Grossesse pathologique : la définition

Grossesse pathologique : la définition©iStock

Certaines grossesses ont besoin de plus de surveillance : on les appelle les grossesses pathologiques. Ces grossesses ne sont pas forcément liées à une maladie, mais sont des grossesses à risque élevé. Quelle est la définition d’une grossesse pathologique et quels en sont les symptômes ?

Publicité
Publicité

Définition de la grossesse pathologique

Une grossesse pathologique est une grossesse qui peut mettre en danger la vie de l’enfant à naître ou celle de la femme enceinte. Ces grossesses nécessitent donc un suivi plus important. On estime que près d’une femme sur cinq est concernée par ce type de grossesse. Les grossesses à risque concernent, par exemple, les femmes qui sont touchées par des maladies chroniques (diabète ou maladies auto-immunes…), mais aussi les femmes ayant déjà eu des problèmes à l’accouchement ou présentant une grossesse multiple.

Quels sont les symptômes des grossesses pathologiques ?

Publicité

Certaines grossesses sont à risque alors qu’il n’y a pas de symptômes. D’autres grossesses, en revanche, peuvent le devenir si certains symptômes apparaissent : des contractions prématurées, un col ouvert, des saignements qui peuvent révéler un décollement du placenta, des œdèmes qui peuvent être le signe d’une hypertension et donc d’un risque de prééclampsie. Dans tous les cas, votre médecin vous expliquera les analyses et examens supplémentaires à effectuer et surtout vous prescrira du repos. En cas de grossesse pathologique, un congé supplémentaire peut s’ajouter au congé maternité.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité