Troubles du sommeil et grossesse : comment bien dormir enceinte

Publicité
Insomnie durant la grossesse : une fatalité ? Non, même s’il est courant de souffrir d’insomnie en fin de grossesse, ce trouble du sommeil ne se manifeste pas forcément. De plus, il est possible de le combattre lorsqu’il est présent…
Publicité

5495179-inline-500x333.jpg© Istock

Insomnie et grossesse : adoptez une bonne hygiène de vie

Pour combattre l’insomnie durant la grossesse, gardez une activité sportive douce mais régulière en pratiquant la marche à pied, par exemple. L’activité physique aide à réguler le cycle du sommeil, du moins si elle est pratiquée à bonne distance de l’heure du coucher… Veillez aussi à bien vous hydrater durant la journée et à limiter autant que possible les substances excitantes (ex. : café, soda). Autre astuce : dînez léger, en privilégiant les sucres lents (ex. : riz, pâtes) pour vous rassasier durablement, et les produits laitiers pour leur apport en tryptophane, un acide aminé favorisant le sommeil.

Publicité
Insomnie et grossesse : relaxez-vous !

L’insomnie durant la grossesse peut être liée à de très nombreuses causes, comme les nausées durant le premier trimestre par exemple, ou encore l’apparition de crampes durant le troisième trimestre. L’insomnie est également souvent liée à l’anxiété, surtout en fin de grossesse quand l’accouchement est imminent… Pour vous détendre, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez par exemple pratiquer la méditation ou faire des séances de yoga prénatal. Du côté de l’homéopathie, le Gelsemium 15 CH est souvent prescrit pour les insomnies de grossesse liées à l’anxiété : prenez 5 granules avant de vous coucher. Pensez aussi aux tisanes de tilleul et de fleur d’oranger pour vous aider à dormir.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité