Bilan d'infertilité : les différents examens à passer

Publicité
Lorsqu’un couple tente depuis plusieurs mois de concevoir un bébé, le médecin ou le gynécologue préconisera très certainement des tests de fertilité afin d’évaluer l’état de santé des deux partenaires. Le but est de poser un diagnostic pour pouvoir, par la suite, proposer des solutions. Bilan d’infertilité : à quels examens faut-il s’attendre ? 
Publicité

5256117-inline-500x333.jpg© Istock

Bilan d’infertilité : une première consultation s’impose

Cette première consultation est essentielle. Elle consiste à analyser clairement la situation qui pose problème. Pour cela, les deux partenaires répondent dans un premier temps à différentes questions. Depuis combien de temps essaient-ils d’avoir un enfant ? Ont-ils des antécédents médicaux ou chirurgicaux ? Le médecin s’intéressera également à leur hygiène de vie : habitudes alimentaires, consommation d’alcool, de drogues ou de tabac, pratique d’une activité sportive, excès de poids ou encore qualité du sommeil. De même, l’état émotionnel et psychologique du couple a toute son importance. Un épisode dépressif, une période excessivement stressante ou une baisse passagère de moral peuvent, en effet, avoir de sérieuses conséquences sur la fertilité.

Publicité
Place aux examens cliniques

Les médecins pratiqueront ensuite différents tests médicaux pour déterminer les causes de l’infertilité. Les examens féminins consisteront notamment en une exploration hormonale, une échographie ovarienne et une hystérographie. Quant aux examens masculins, il s’agira de réaliser dans un premier temps un spermogramme, un spermocytogramme et une exploration hormonale.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité