Jumeaux siamois : une grossesse monozygote en cause

Jumeaux siamois : une grossesse monozygote en cause©iStock

La venue au monde de jumeaux siamois est très rare : chaque année, elle ne concernerait qu'une grossesse sur 100 000. Dans 9 cas sur 10, il s'agit de petites filles. Seule une grossesse monozygote, aussi appelée grossesse gémellaire monozygote, peut leur donner naissance.

Publicité
Publicité

Grossesse monozygote : c'est quoi exactement ?

On parle de grossesse monozygote lorsqu'un seul et même œuf (ovule fécondé par un spermatozoïde) se scinde en deux quelques jours après la fécondation. On ignore encore la cause exacte de ce phénomène. Dans la plupart des cas, cette scission donne naissance à deux enfants partageant exactement le même patrimoine génétique : c'est ce qu'on appelle communément de "vrais jumeaux". Cependant, lorsque la scission se déroule tardivement, les embryons ne sont pas totalement séparés : ils restent reliés et ils le resteront durant tout le développement embryonnaire et le développement fœtal.

Publicité

Jumeaux siamois : un traitement est-il possible ?

Il existe des cas de jumeaux siamois séparés chirurgicalement et vivants tous deux très bien après l'intervention. Mais le succès de l'opération dépend essentiellement de l'endroit où les siamois sont raccordés (ex. : crâne, paroi thoracique, paroi abdominale) et surtout des organes qu'ils ont en commun. En d'autres termes, le traitement a de bonnes chances de permette la survie des deux enfants si et seulement si, ils ne partagent pas d'organe vital unique en commun (ex. : cœur, cerveau) hormis le foie, qui peut parfois être divisé en deux. Dans d'autres cas, il reste possible de sauver un des enfants...

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité