Diabète gestationnel : quel régime suivre ?

Publicité

La grossesse entraîne une prise de poids chez la mère. Elle est inévitable mais elle doit être contrôlée. En effet, une prise de poids excessive peut favoriser l’apparition d’un diabète gestationnel. Une bonne raison pour ne pas manger pour deux, que vous soyez atteinte, ou non, de diabète gestationnel.

Publicité

© Fotolia

Diabète gestationnel : pas de régime trop strict

Certes, le diagnostic d’un diabète gestationnel nécessite de modifier quelques habitudes alimentaires, mais en aucun cas il ne demande d’imposer un régime strict et privatif ! Le mot d’ordre est alimentation équilibrée. Ne fuyez pas sucres, fruits et graisses car vous en avez besoin pour le bon développement de votre bébé. Préférez plutôt manger de tout, en petite quantité.

Publicité
Diabète gestationnel : je mange moins, plus souvent

Une autre règle d’or est d’éviter les gros repas très copieux qui font rapidement monter les glycémies à des taux très importants. Il est donc recommandé de manger des petites quantités fréquemment. Dans l’idéal, prenez cinq repas par jour, soit un petit-déjeuner, une collation à 10h, un déjeuner, une collation à 16h et un diner.

Diabète gestationnel : on n’oublie pas l’activité physique

La grossesse n’empêche pas de faire une activité physique, elle empêche surtout de faire certaines activités physiques. Consultez votre médecin pour savoir quelles activités vous sont autorisées. Le diabète gestationnel n’est pas juste une question d’alimentation. Et si vous ne savez pas vers quelle activité vous tourner, pensez à la marche, au moins 20 minutes par jour !

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité