Amylose du chat : la définition

L’amylose du chat (ou amyloïdose) est une maladie qui touche principalement les chats sauvages. Toutefois, les chats domestiques peuvent eux aussi présenter une amylose, une pathologie due à un défaut de dissolution des protéines. Découvrez l’essentiel à savoir sur cette maladie des chats.
©iStockIstock

Amylose du chat : origines

L’amylose du chat est une pathologie héréditaire. Elle est consécutive à un défaut de dissolution des protéines, ce qui se traduit par la formation de plaques amyloïdes (un peu comme dans le cas de la maladie d’Alzheimer). Ces plaques sont des dépôts protéiques qui s’accumulent au niveau de divers organes (foie, cœur, reins, etc.) et peuvent mener à leur destruction. Bien souvent, l’amylose du chat entraîne une insuffisance rénale et peut aussi être à l’origine d’un diabète félin.

Symptômes de l’amylose du chat

Les symptômes de l’amylose concernent essentiellement les systèmes urinaire et digestif. Ainsi, le chat malade va boire des quantités anormalement élevées d’eau et uriner fréquemment (on parle de polyurie). Par ailleurs, il va manquer d’appétit et présenter une diarrhée et des vomissements. À terme, cela se traduit par une perte de poids.

Traitement de l’amylose

Si elle est diagnostiquée suffisamment précocement, l’amylose peut être traitée rapidement et le chat soigné (les lésions déjà présentes sont, elles, irréversibles). En général, le traitement repose sur l’administration de médicaments anti-inflammatoires et de colchicine qui va empêcher le développement trop rapide des plaques amyloïdes. Il faudra néanmoins surveiller le régime alimentaire du chat en faisant en sorte de limiter son apport en protéines.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :