Piqûre de tique chez le chat : est-ce un danger ?

Publié le 09 Septembre 2018 à 18h01 par La Rédaction Médisite
Les tiques sont susceptibles de piquer votre chat et de lui transmettre des maladies. Or, tout comme pour les hommes, une tique sur le chat = danger. Mais il n’est pas toujours facile de les repérer, sauf si la tique du chat est à l’oreille. Focus sur les piqûres de tiques chez le chat.
Istock

Tique chez le chat

La tique se nourrit du sang de l’animal qu’elle pique. C’est par le biais de sa salive qu’elle est susceptible de transmettre des maladies, en faisant passer des bactéries, des virus ou des parasites dans le sang, et ainsi d’affecter plus ou moins sévèrement la santé de votre animal. Les principales maladies que peut transmettre la tique sont assez graves. Il s’agit de la maladie de Lyme, de l’ehrlichiose et de l’hémobartonellose féline.

Tique et maladie de Lyme

La maladie de Lyme (due à la bactérie Borrelia) entraîne chez le chat les mêmes symptômes que chez l’homme, à savoir des douleurs articulaires et musculaires et de la fièvre. Les symptômes peuvent mettre plusieurs mois avant de se déclarer, mais d’autres problèmes peuvent également se manifester: insuffisance rénale ou cardiaque, troubles cutanés ou nerveux, gonflement des ganglions. Les manifestations de l’ehrlichiose sont proches, en plus d'une importante fièvre et de vomissements. La maladie évolue ensuite par poussées et peut devenir chronique et entraîner la mort de l’animal.

Tique et hémobartonellose féline

L’hémobartonellose féline transmise par les tiques est une maladie qui détruit les globules rouges. Cela provoque de la fièvre, une anorexie et des muqueuses pâles (anémie). Sans traitement adapté, cette maladie est mortelle pour le chat, bien que certains chats contaminés ne développent jamais la maladie.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.