Chien : les huiles essentielles à ne surtout pas utiliser

Certifié par nos experts médicaux MedisiteVous êtes adeptes des remèdes naturels, notamment l’aromathérapie ? Si vous avez un animal de compagnie, sachez qu’ils sont particulièrement sensibles aux huiles essentielles, certaines pouvant même s’avérer néfastes pour leur organisme. On fait le point avec la naturopathe Béatrice Svitone.
Chien : les huiles essentielles a ne surtout pas utiliser

Puces, démangeaisons, toux… Il existe de nombreux remèdes naturels à base d’huiles essentielles (HE) pour soigner les maux de nos toutous. Néanmoins, toutes ne sont pas bonnes à utiliser, et certaines sont mêmes dangereuses pour les chiens. Nous vous les listons dans ce diaporama. Il convient également de respecter certaines précautions d’usages, que nous vous détaillons avec les conseils de Béatrice Svitone, naturopathe à Vincennes.

Aromathérapie : les précautions d’usage chez le chien

Tout d’abord, ne donnez jamais d’huile essentielle en absorption - c’est-à-dire en voie interne - à votre animal de compagnie. Évitez également la diffusion atmosphérique en sa présence, car son système respiratoire est plus fragile et peut s’en trouver endommagé. Vous pouvez, en revanche, actionner votre diffuseur lorsque votre chien est à l’extérieur, et aérer la pièce avant de le faire rentrer.

Vous ignoriez ces risques et avez déjà diffusé une huile essentielle en présence de votre meilleur ami poilu ? Pas de panique. Si c’est un cas isolé, il y a peu de chances que votre chien tombe malade. “C’est la répétition qui va créer une vulnérabilité”, précise la spécialiste. À l’avenir, évitez simplement de réitérer l’expérience.

Utilisez les huiles essentielles en massage, préalablement diluées

L’emploi privilégié de ces substances pour votre toutou est donc en massage. Mais attention : comme chez l’Homme, il ne faut jamais appliquer d’huile essentielle pure sur la peau (ou le pelage) de votre animal de compagnie. Elle doit être préalablement diluée dans une base neutre, comme une huile végétale ou du gel d’aloe vera. Comptez une goutte pour une cuillère à café de diluant.

Évitez également de traiter votre chien par l’aromathérapie sur une durée prolongée - n’excédez pas une semaine - et utilisez toujours de très petites quantités d’huile essentielle (une goutte suffit). En outre, il est fortement déconseillé d’en utiliser chez la femme enceinte ou allaitante et chez les jeunes enfants… Il en est donc de même pour les chiennes en gestation ou qui nourrissent leurs petits, et pour les chiots de moins de six mois.

Pour les animaux, évitez les huiles essentielles à base de phénols

Enfin, certaines huiles essentielles sont à utiliser avec prudence chez nos compagnons à quatre pattes, voire à bannir totalement. Il s’agit surtout des HE qui ont une teneur élevée en phénols, autrement dit, celles qui présentent des vertus anti-infectieuses. Nous vous en dressons une liste (assez complète, mais non-exhaustive) dans ce diaporama, que vous pouvez consulter en cliquant sur l’image en haut de l’article. De manière générale, renseignez-vous toujours sur les propriétés d’une huile essentielle et sur ses contre-indications avant de l’utiliser.

Notez aussi que les chats sont encore plus sensibles aux huiles essentielles que les chiens. En effet, ils possèdent un foie particulièrement fragile et des voies respiratoires tout aussi vulnérables. En cas d’exposition répétée ou prolongée à une huile essentielle - et particulièrement celles à base de phénols - ils risquent la crise d’épilepsie, l’insuffisance hépatique ou la détresse respiratoire.

Huiles essentielles chez le chien : quelques exemples d’utilisation

Les colliers antipuce du commerce sont souvent bourrés de produits chimiques, potentiellement toxiques. Une alternative plus saine peut donc être de le fabriquer vous-mêmes. Pour cela, versez une cuillère à café de cognac, une goutte d’huile essentielle d’eucalyptus et une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur un collier pour chien en nylon. Celui-ci repoussera les vilaines petites bêtes pendant plusieurs semaines.

Votre chien se démange ? Dans 250 ml de base lavante neutre ou d’un shampoing “spécial chien”, versez 4 gouttes d’huile essentielle de lavande officinale, 4 gouttes d’HE de camomille romaine, 4 gouttes d’HE de carotte et 4 gouttes d’HE de géranium. Frictionnez-en votre animal au moment du bain, en évitant la truffe, la bouche et les yeux. Rincez bien, puis séchez votre compagnon.

Les huiles essentielles sans danger pour votre chien

Voici, de manière générale, quelques huiles essentielles que vous pouvez utiliser chez le chien - en respectant les consignes de sécurité précédemment citées, et sous réserve que votre toutou n'y soit pas allergique :

  • Lavande aspic : soulage les piqûres et les morsures, en stoppant la progression du venin.
  • Lavande vraie : calme les spasmes digestifs et peut être employée sur les plaies et les dermites.
  • Ravintsara : antiviral et antibactérien à large spectre, idéal en cas d’infection virale et respiratoire.
  • Palmarosa : insecticide et insectifuge, efficace contre les infections respiratoires.
  • Tee trea : antibactérienne et antifongique.
  • Sarriette des montagnes : contre les infections pulmonaires et intestinales - notamment les vers ou les intoxications alimentaires.
  • Menthe poivrée : efficace contre le mal des transports.
  • Hélichryse : pour cicatriser une plaie.
  • Romarin à verbénone : lutte contre les infections respiratoires, les affections hépatiques et biliaires.

Rappelez-vous que les huiles essentielles sont fortement concentrées en substances actives, et ne sont donc jamais anodines. La bonne alternative, si vous ne maîtrisez pas bien leur usage et ne souhaitez donc pas prendre de risque ? Optez pour des hydrolats ou des hydrosols. “Ces produits sont obtenus par des distillations lentes, et sont tellement dilués qu’ils ne présentent aucun risque”, détaille Béatrice Svitone. “Ils fonctionnent un peu sur le même principe que l’homéopathie”.

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci à Béatrice Svitone, naturopathe.