Vous avez l’habitude de câliner votre chien, au point de le laisser vous lécher le visage ? Cette nouvelle étude va certainement vous déplaire… Selon des scientifiques du Collège Vétérinaire Royal du Royaume-Uni et de l'Université de Lisbonne au Portugal, nos animaux de compagnie pourraient alimenter la crise mondiale des superbactéries. Explications.

Superbactéries : des agents pathogènes résistants aux médicaments

Pneumonies, bronchites, otites, méningites, infections urinaires, maladies sexuellement transmissibles… Les antibiotiques sont des médicaments qui servent à lutter contre les infections bactériennes. L’augmentation de la résistance à ces médicaments est donc considérée comme une menace très sérieuse par les médecins du monde entier. En effet, la résistance des bactéries aux antibiotiques provoque des infections plus difficiles à traiter, autant chez les êtres humains que les autres animaux. “En Europe, le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies (ECDC) évalue à 33 000 le nombre de décès résultants de bactéries résistantes aux antibiotiques”, souligne l’Institut Pasteur.

Avec les résultats de cette nouvelle étude, les scientifiques craignent que nos chiens et chats deviennent des réservoirs potentiels pour les souches de bactéries résistantes aux antibiotiques.

Réduire les antibiotiques inutiles chez les animaux et les êtres-humains

Pour mener leurs travaux, les experts ont prélevé des échantillons dans les excréments des animaux et des personnes vivant avec eux dans 41 foyers portugais et 45 habitations britanniques. Au total, 114 humains, 85 chiens et 18 chats ont été testés afin d’analyser génétiquement la présence ou non de superbactéries.

Les scientifiques ont trouvé que 15 humains, 14 chiens et un chat étaient positifs pour des souches de la bactérie E. coli résistantes aux médicaments (tels que la pénicilline et les céphalosporines), qui peuvent être mortelles dans certains cas.

L’étude était uniquement observationnelle, ce qui signifie qu’à elle seule, elle ne peut pas prouver que les animaux de compagnie sont directement responsables de la propagation des superbactéries à leurs propriétaires. Mais ces découvertes restent néanmoins inquiétantes selon l’auteure principale de l’étude, Dr Juliana Menezes, experte en sciences vétérinaires. “Même avant Covid, la résistance aux antibiotiques était l’une des plus grandes menaces pour la santé publique”, a-t-elle déclaré. “Nos résultats renforcent la nécessité pour les gens de pratiquer une bonne hygiène autour de leurs animaux de compagnie et de réduire l'utilisation d'antibiotiques inutiles chez les animaux de compagnie et les humains.”

Animaux de compagnie : comment réduire la propagation de bactéries ?

Selon la scientifique, les bactéries se propagent entre les personnes et leurs animaux de compagnie à travers différents événements. “Les facteurs de risque incluent le fait de s'embrasser, de lécher le visage du propriétaire ou de manger dans l'assiette du propriétaire”, a-t-elle déclaré. “Pour réduire la propagation de ces bactéries au sein du ménage, il faudrait réduire cette relation étroite entre les propriétaires et leurs animaux de compagnie, et aussi avoir des pratiques d'hygiène plus importantes.”

La scientifique souligne que, sachant que les bactéries étudiées ici colonisent le tractus gastro-intestinal, la transmission se fait par voie féco-orale. “Donc de bonnes pratiques d'hygiène de la part des propriétaires contribueraient à réduire le partage, comme se laver les mains après avoir collecté les déjections canines, ou même après les avoir caressés.”

Malgré le risque potentiel de superbactéries, posséder un animal de compagnie est également lié à de nombreux avantages pour la santé physique et mentale. Ils aident notamment à réduire la tension artérielle, ils fournissent une compagnie aux personnes âgées, ce qui aiderait à réduire le déclin cognitif, et obligent souvent les propriétaires à faire plus d’activité physique.

> Sécurisez vos proches, votre patrimoine et vos revenus !

Sources

https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/resistance-aux-antibiotiques

https://www.dailymail.co.uk/health/article-10691033/Why-REALLY-shouldnt-let-let-dog-lick-face.html 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.