Le vaccin contre la méningite, c’est quoi exactement ?

Le méningocoque est responsable de plus d’un quart des cas de méningites bactériennes en France. Celle-ci se développe dans le nez et la gorge et provoque une méningite ou une septicémie. Ainsi, le vaccin a pour but de protéger les plus fragiles, les bébés et jeunes enfants, face à ces méningites et septicémies à méningocoque qui peuvent entraîner les formes les plus sévères et graves.

En France, la vaccination contre les méningocoques de type C a été rendue disponible en 2010 pour tous les nourrissons afin d’éviter les épidémies. Toutefois, elle n'est devenue obligatoire qu'en 2018, et étendue aux enfants et adultes jusqu’à 24 ans.

Quel type de vaccin pour votre bébé ?

Pour protéger les nourrissons, plusieurs types de vaccins existent, en fonction du type de méningites : A, B, C, W-135 et Y.

  • Menveo : C’est un vaccin tétravalent contre les types A, C, W-135 et Y. 1 seule injection suffit à protéger l’enfant. Ce vaccin est recommandé pour les enfants et personnes immunodéprimées avant un voyage dans un pays à risque ou en cas de contact avec une personne infectée.
  • Bexsero : C’est un vaccin protéique monovalent contre le meningocoque type B
  • Nimenrix : C’est un vaccin tétravalent conjugué contre les types A, C, W-135 et Y. 2 doses sont recommandées. Ce vaccin est également recommandé pour les enfants et personnes immunodéprimées, avant un voyage dans un pays à risque ou en cas de contact avec une personne infectée.
  • Menjugate et Neisvac : Il est le vaccin obligatoire inoculé aux nourrissons. C’est un vaccin monovalent contre le type C des méningites à méningocoques.

Quand vacciner votre enfant ?

Depuis qu’il est devenu obligatoire, l’ensemble des nourrissons doivent recevoir une dose de vaccin NEISVAC ou MENJUGATE contre le méningocoque C à l’âge de 5 mois, puis, une dose de rappel à 12 mois. Le plus important est de respecter l’intervalle minimal de 6 mois entre les deux doses.

Pour les enfants de plus de 12 mois, adolescents ou adultes de moins de 24 ans, une seule dose suffit à protéger l’organisme.

Les effets secondaires du vaccin contre la méningite

Comme tous les vaccins, ceux contre les différents types de méningites et septicémies à méningocoques peuvent avoir des effets secondaires. Parfois plus gênants que d’autres, surtout pour un nourrisson, ils ne sont toutefois pas dangereux.

Parmi les effets secondaires indésirables, vous pouvez retrouver différents symptômes :

  • Fièvre modérée, douleurs musculaires ou articulaires
  • Une réaction locale : gonflement ou rougeur autour de la zone de la piqûre, résolutive la plupart du temps de manière spontanée
  • Dans de très rares cas une réaction allergique

Vaccin : et pour la méningite de type B ?

Depuis Juin 2021, la Haute Autorité de Santé recommande la vaccination contre les méningocoques de type B à tous les nourrissons, même en bonne santé. Sa délivrance en pharmacie n’est pas remboursée par la Sécurité sociale mais certaines mutuelles prennent en charge une partie des frais qu’il nécessite. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à poser la question à votre pédiatre ou médecin traitant.

> Sécurisez vos proches, votre patrimoine et vos revenus !

Sources

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3273097/fr/meningocoques-b-la-has-recommande-la-vaccination-des-nourrissons

https://www.ameli.fr/paris/assure/sante/themes/vaccination/faire-vacciner-voyage

https://www.ameli.fr/paris/exercice-coordonne/sante-prevention/vaccination/vaccination 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.