Dès la naissance, il est important de surveiller la couleur des selles de votre bébé, car leur fréquence, leur consistance, leur odeur et leur couleur sont de bons indicateurs de leur état de santé. Il est donc tout à fait normal que la couleur des selles de votre bébé change avec le temps. En effet, elle varie en fonction de son alimentation, notamment si l’allaitement est maternel ou non. Néanmoins, dans certains cas, ces couleurs peuvent annoncer un problème.

Nouveau-né : des selles noires, fluides et collantes

Les toutes premières couches du nouveau-né seront différentes, car elles contiennent une substance un peu gluante, visqueuse, de couleur verte et très foncée. Rien d'anormal, il s’agit du méconium. Cette substance est un mélange de mucus, de liquide amniotique et de déchets organiques, que le bébé a ingéré pendant qu’il était encore dans le ventre de sa mère. Le méconium peut être relâché le jour de la naissance, parfois même pendant l’accouchement si celui-ci est stressant pour l'enfant. Dans ce cas de figure, le processus se fera au cours des deux à trois jours suivants. Toutefois, si votre enfant n’a pas évacué le méconium au bout de 24h, il est important de le signaler à un professionnel de santé pour s’assurer que son système digestif fonctionne bien.

Selles jaune d’or, verte ou marron : une question d’alimentation

Durant les premiers mois de sa vie, la seule source de nutrition du bébé est le lait maternel ou le lait infantile. Dans les deux cas, ses selles seront jaunes d’or, voire moutarde. Seule leur consistance changera. “Si l’enfant est allaité, elles deviendront molles ou liquides", explique auprès de Medisite Patrick Tounian, chef du service de nutrition et gastroentérologie pédiatriques de l’Hôpital Trousseau. Par ailleurs, “si l’enfant est nourri au biberon, ses selles vont être plus foncées, plus solides et moins nombreuses”.

Il peut aussi arriver que les excréments de bébé soient vertes. “Cette couleur inquiète beaucoup les parents, pourtant, c’est quelque chose de normal”, indique le pédiatre. “Les selles vertes sont un indicateur de transit un peu rapide. Ce n’est pas particulièrement pathologique.” Cette couleur est plus fréquente lorsque le bébé est allaité, car le lait maternel favorise le transit. La couleur verdâtre des selles de votre bébé n’est donc pas un problème, il faut simplement être vigilant au poids de l’enfant lorsque son transit est très rapide.

La diversification change la couleur des selles

Entre quatre et six mois, l’enfant voit sa nourriture se diversifier. Avec l’apparition des premières purées de légumes et compotes de fruits, les selles changeront d’aspect, d’odeurs et de couleur, s'apparentant davantage à celles des adultes. Par conséquent, si vous faites manger des carottes à votre enfant, ses selles seront oranges. Il est également possible de trouver des bouts d’aliments non digérés dans les couches, comme par exemple la peau des tomates ou des petits-pois. Cela est dû au fait que le système digestif de votre bébé n’est pas encore habitué à tous ces nouveaux aliments.

“On considère que le transit est anormal lorsqu'il y a un changement de fréquence et de consistance des selles du bébé”, rappelle Patrick Tounian. Toutefois, il existe des couleurs dont il faut se méfier, car elles sont annonciatrices de problèmes de santé plus ou moins graves, surtout chez les bébés.

1 - Selles blanches : des maladies du foie

Si votre bébé a des selles blanches, décolorées voire très pâles, cela peut être dû à une atrésie des voies biliaires, aussi appelées cholestases néonatales. “Cela veut dire que la bile ne s’écoule plus, il y a donc un obstacle sur son écoulement”, précise Patrick Tounian. “Le diagnostic doit se faire rapidement au risque de devenir grave.” Si vous êtes dans ce cas, consultez immédiatement un professionnel de santé.

2 - Selles noires ou rouges foncées : saignement du tube digestif

“Les selles de couleur noires peuvent être dues à l’alimentation”, rassure le gastroentérologue pédiatrique. “En général, ce phénomène survient quand le bébé a mangé des aliments riches en fer, ou beaucoup de boudin noir par exemple.” Néanmoins, la couleur noire peut aussi traduire un saignement du tube digestif. “Le sang noirci dans le côlon, ce qui rend les selles du nourrisson noires ou rouges foncées. L’odeur est aussi très nauséabonde”, indique le spécialiste. Dans ce cas, consultez rapidement un médecin.

3 - Selles oranges : une insuffisance pancréatique

Lorsqu’elles sont molles ou liquides, la couleur orangée des selles du bébé peut traduire une insuffisance pancréatique”, alerte Patrick Tounian. “Ce n’est pas un problème systématique, car l’alimentation peut aussi en être la cause. Mais c’est une des caractéristiques de la pathologie.” Il est donc important de surveiller les selles de votre enfant si elles deviennent oranges. Si l’alimentation de votre enfant n’a pas été particulièrement riche en aliments de cette couleur, il est préférable de consulter un pédiatre.

Sources

Merci à Patrick Tounian, chef du service de nutrition et gastroentérologie pédiatriques de l’Hôpital Trousseau

https://www.pampers.fr/nouveau-ne/soins/article/selles-bebe

https://www.passeportsante.net/fr/grossesse/Fiche.aspx?doc=selles-bebe

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.