La dermatite séborrhéique ou croûtes de lait ressemblent aux pellicules qui recouvrent le cuir chevelu des adultes. Il s’agit de squames localisées au niveau du cuir chevelu de bébé, mais aussi au niveau de ses sourcils, des fontanelles (espace membraneux entre les os du crâne du nourrisson), et parfois aussi au niveau des replis cutanés (fesses, aisselles, cou, plis des oreilles). Maladie de peau bénigne, les croûtes de lait n’engendrent pas de démangeaisons ou d’inconfort pour le bébé.

A quoi ressemblent les croûtes de lait du nourrisson ?

Les croûtes de lait prennent la forme de squames, de petites croûtes blanchâtres, jaunes et/ou écailleuses et un peu grasses. Le terme croûtes de lait est utilisé car la dermatite séborrhéique ressemble aux traces de lait bouilli qui peut rester sur une plaque de cuisson.
Selon le site de la Sécurité Sociale, les croûtes de lait sont généralement favorisés par plusieurs facteurs :

  • Un excès de sécrétions grasses (le sébum), produites par les glandes sébacées situées à la racine des cheveux ;
  • La prolifération anormale de levures de type malassezia (sorte de champignon), naturellement présentes sur les zones de peau comportant trop de sébum. Ces micro-organismes entraînent une réaction inflammatoire spécifique, se traduisant par un érythème (rougeur de la peau) et un renouvellement accéléré des cellules du cuir chevelu et de la peau, provoquant une desquamation inhabituelle.”

A noter : généralement, les croûtes de lait de bébé apparaissent vers 2 semaines de vie et disparaissent avant les 6 mois du nourrisson.

Croûtes de lait : comment les soigner ?

Sachez qu’il ne faut pas gratter à sec les croûtes de lait au risque d’aggraver la dermatite séborrhéique. “Pour retirer les petites plaques, je conseille d’imbiber les croûtes de lait avec du liniment et d’utiliser un savon gras pour nettoyer et rincer le cuir chevelu du bébé” explique le Docteur Paul Dupont. “De manière générale, et notamment si le nourrisson présente des croûtes de lait, je recommande de ne pas utiliser de produits allergisants et/ou irritants. Attention également aux conservateurs comme le méthylisothiazolinone qui peuvent être sensibilisants pour la peau fragile des bébés” note le dermatologue. Il existe également des crèmes ou des huiles spécialement formulées pour enlever en douceur les croûtes de lait.

Croûtes de lait, eczéma, psoriasis… Quelles différences ?

“Chez le bébé, il est parfois difficile de faire la différence entre les croûtes de lait, l’eczéma et le psoriasis. En présence de dermatite séborrhéique, les croûtes se décollent assez facilement et ne laissent pas la peau rouge après les avoir retirées. “En cas de doute, mieux vaut consulter un pédiatre ou un dermatologue car le traitement de l’eczéma du nourrisson ou du psoriasis est évidemment différent” précise le Docteur Paul Dupont.

A savoir : la dermatite séborrhéique du bébé peut aussi se présenter sous une forme étendue. Cette affection cutanée est appelée maladie (ou érythrodermie) de Leiner-Moussous.

> Sécurisez vos proches, votre patrimoine et vos revenus !

Sources

Merci au Docteur Paul Dupont, dermatologue et auteur du livre "Soigner sa peau au naturel" (Editions Eyrolles) https://www.eyrolles.com/Accueil/Auteur/paul-dupont-133246/

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/croutes-lait

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.