L’allaitement n’est pas toujours une partie de plaisir. Parfois les mamelons de la maman sont douloureux, la prise est compliquée ou la position n’est pas idéale. Pourtant avec quelques bons conseils, il est possible de soulager les crevasses et les mamelons douloureux.

Crevasses : une mauvaise position souvent en cause

Une crevasse au mamelon désigne une petite fissure ou une gerçure au niveau du mamelon, là où sort le lait maternel. Celle-ci peut ressembler à une plaie avec des saignements et peut former une croûte qui va mettre du temps à cicatriser. Dans d’autres cas, elles sont si petites qu’elles ne se voient pas à l’œil nu et c’est la douleur qui met la puce à l’oreille. En effet, il est important de rappeler que l’allaitement est censé se dérouler sans douleur.

Généralement, les crevasses apparaissent à la suite d'une mauvaise position pendant l'allaitement. Le premier remède pour soulager les douleurs est de trouver la position qui est la plus confortable pour vous et votre bébé. Inutile de se conformer à une position "standard", la bonne position est celle qui vous convient le mieux. Selon Carole Hervé, consultante en lactation IBCL, une position est considérée comme “bonne” lorsqu’elle permet une tétée indolore, qu’elle amène votre bébé à se retrouver collé-serré contre vous. "De plus, vous serez en capacité de le voir sans faire d’efforts. Pour plus de confort, la plupart des mères vont s’incliner quelque peu en arrière, se caler contre le dossier d’un fauteuil de façon à relâcher les éventuelles tensions qu’elles pourraient avoir dans les cervicales, le dos et le périnée aussi", explique-t-elle à Medisite. Les mères ont alors les mains libres pour amener leur bébé au sein et ajuster son corps vis à vis du leur. La gravité va rapprocher le bébé du sein, lui permettant ainsi de prendre le mamelon plus en profondeur en bouche, ce qui évite les frottements qui sont à l’origine des crevasses.

De plus, ne vous forcez pas à changer de sein toutes les 15 minutes, écoutez votre corps et les réactions de bébé. Sophia Rakrouki, sage-femme, conseille d’ailleurs de "privilégier un sein par tétée". Carole Hervéprécise que certaines mères vont être tentées de mettre leur mamelon au repos de la succion du bébé pour accélérer le processus de cicatrisation. "C’est une option possible, à la condition de veiller à bien drainer le sein au moyen d’un tire-lait ou en faisant de l’expression manuelle. Lorsque le sein est engorgé, le bébé est plus susceptible de le pincer et de rouvrir des crevasses. Une fois le mamelon guéri, elles reprennent les tétées", détaille la consultante en lactation, autrice de l'ouvrage Mon allaitement sur mesure, paru aux éditions Albin Michel.

Le deuxième remède utile en cas de crevasses est la lanoline. Une crème locale à la lanoline peut en effet vous être d’une grande aide. Cela permet de cicatriser la crevasse. Il vous suffit d’appliquer une petite quantité de produit sur vos mamelons après la tétée. Sachez également que le lait maternel à des vertuscicatrisantes grâce à ses anticorps et son gras. Cela peut aider le mamelon à se réparer.

Douleurs aux seins : les solutions naturelles

Un autre remède naturel qui peut s’avérer très efficace est l’utilisation d’huilede coco vierge, bio et désodorisée, qui a des propriétés antifongiques et cicatrisantes. Appliquer un onguent gras permet d’ hydrater les mamelons et surtout pour calmer les irritations.

Avant la tétée, pensez aussi à masser vos seins. La sage-femme conseille de "faire une expression manuelle afin de sortir un peu de lait". "Le bébé n’aura pas besoin de ces quelques secondes douloureuses qu’il utilise pour aspirer et faire venir le lait vers le mamelon". Assurez-vous également que le mamelon entier est en entier dans la bouche.

Ne pas essuyer ses seins après la tétée

Enfin, dernier remède pour soulager les mamelons douloureux : laisser ses seins tranquilles. Les femmes qui allaitent ont souvent comme réflexe d’essuyer leur sein après la tétée. En réalité, cela augmente le risque de développer une crevasse. Appliquer quelques gouttes de lait maternel après une tétée permet de nettoyer, de désinfecter et même de lubrifier vos mamelons. Le nettoyage systématique n’est donc pas forcément nécessaire. On considère qu’une douche quotidienne avec un savon doux suffit, précise la consultante en lactation.

Pour résumer, pour en finir avec les crevasses et mamelons douloureux il faut :

  1. Trouver la position qui est la plus confortable
  2. Utiliser une crème à la lanoline
  3. Hydrater ses mamelons avec de l’huile de coco
  4. Massez vos seins avant la tétée
  5. Ne pas essuyer ses seins après la tétée

> Sécurisez vos proches, votre patrimoine et vos revenus !

Sources

Merci à Sophia Rakrouki, sage-femme, et à Carolé Hervé, consultante en lactation certifiée IBCLC et autrice de l'ouvrage Mon allaitement sur mesure, paru aux éditions Albin Michel.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.