Quelle lingerie adopter quand on veut allaiter ? Contrairement au soutien-gorge classique, le soutien-gorge d’allaitement offre une petite ouverture sur le devant, ce qui permet de donner le sein confortablement et facilement, où que vous soyez et quelles que soient les circonstances.

Un soutien-gorge classique peut très rapidement devenir inconfortable. Le corps, et surtout les seins, changent après une grossesse et se transforment. Durant l’allaitement, certaines femmes ne prennent qu’une taille de bonnet quand d’autres en prennent trois. Il est préférable de ne pas faire d'erreur en la matière et de choisir des soutien-gorge et des débardeurs évolutifs. Il est possible de commencer à en porter dès que vos sous-vêtements habituels deviennent trop petits. Après l’accouchement, les bonnets intégrés permettent d’allaiter bébé aisément. "Pour les femmes qui souhaitent acheter des soutien-gorge pendant la grossesse, mieux vaut attendre le dernier mois et prendre un bonnet de plus car les seins vont continuer à augmenter de volume après la montée laiteuse", conseille auprès de Medisite la sage-femme Samra Abaïdia Seddik.

Soutiens-gorge : comment calculer la taille ?

Le premier choix à faire va être celui de la taille. Durant la grossesse, la taille des seins augmente considérablement. La taille de soutien-gorge que vous prenez habituellement n’est donc certainement pas celle dont vous avez besoin après votre accouchement. Pour calculer la taille de votre lingerie maternité, il faut mesurer son tour de sous poitrine qui doit être pris directement sous le sein, mais également le tour de bonnet qui doit être pris à l’endroit le plus fort. Des tableaux existent pour vous aider à vous y retrouver entre le chiffre et la lettre. Par exemple, si votre tour de sous-poitrine est compris entre 78-82, vous prendrez du 95. Si votre tour de bonnet est compris entre 96-98, vous prendrez du C. Dans cet exemple, la taille du soutien-gorge idéal est du 95 C. Dans les boutiques spécialisées, les gérants peuvent vous renseigner.

Il est généralement conseillé de privilégier un soutien-gorge sans armature. Cela permet de suivre l’évolution de votre poitrine suivant les montées de lait. Les armatures compriment et peuvent entraîner des inflammations. Cependant, les lingeries avec armature pour l’allaitement sont spécialement conçues pour offrir un maintien optimum, sans pour autant compresser la poitrine, ni augmenter le risque d'inflammations ou de douleurs.

Quelle matière faut-il privilégier ?

Pour se sentir parfaitement bien dans un soutien-gorge, mieux vaut opter pour une matière douce. Vous avez alors le choix entre la microfibre et le coton. Ce dernier est particulièrement doux et permet de prévenir les irritations de la peau et notamment des tétons qui peuvent parfois être sensibles. La microfibre a l’avantage d’être extensible et de sécher très rapidement. Elle se lave donc assez facilement en cas de montée de lait. On évite aussi les coutures mal placées, la dentelle etc.

Pour la nuit, il est généralement conseillé de faire le choix d’une brassière. Sans clip, sans crochet, ils sont très agréables et ne provoquent que très peu de gêne. Il suffit alors de retirer les bonnets pour nourrir bébé confortablement.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.