Les symptômes de l’allergie alimentaire chez le chien

En cas d’allergie à un aliment consommé, le système immunitaire du chien va développer des défenses de manière irraisonnée en présence de l’allergène (protéine de bœuf, de poulet, de poisson, de lait, de soja, d’œuf ou encore additif alimentaire). Cela se traduit par des éruptions cutanées, sources de démangeaison intense, soit localement, soit sur tout le corps, mais aussi par des désordres digestifs (vomissements, diarrhées). Il devient dès lors essentiel d’identifier l’élément allergisant.

Les traitements sans ordonnance de l’allergie alimentaire chez le chien

Le traitement de l’allergie alimentaire du chien passe par l’adoption d’un régime alimentaire dont est exempt l’allergène. Il s’agit donc de tester ce qui, dans l’alimentation du chien, déclenche des troubles cutanés et digestifs. Pour cela, il faut lui donner ce que l’on appelle un régime d’éviction c’est-à-dire des aliments totalement nouveaux. Puis, au bout de 3 mois, quand l'animal n’a plus aucun symptôme d’allergie, il faut réintroduire en guise de test, un à un, les aliments qu’il mangeait lors de l’allergie. Si le chien devient malade, alors vous avez identifié l’allergène. Une fois l’élément allergène identifié, il faut le radier définitivement de l’alimentation de votre chien.

Vivre une vie professionnelle qui correspond à vos aspirations c’est possible et c'est à 0€ ! On vous dit tout ici >

Sources

"Alimentation et allergies". Toutou pour le chien.

"Les allergies alimentaires chez le chien". Purina.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.