Luke Perry : transporté aux urgences après un AVC

Publié le 01 Mars 2019 par Morgane Garnier, Journaliste Santé

L'acteur emblématique de la série Beverly Hills, 90210 Luke Perry a été hospitalisé le 28 février 2019 après avoir fait un accident vasculaire cérébral (AVC) massif, rapporte une source américaine.

Publicité

Coup dur pour Luke Perry. Après avoir annoncé en 2017 qu'il souffrait d'un cancer, l'acteur de 52 ans, connu pour le rôle de Dylan McKay dans la série Beverly Hills, 90210, a été victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC) massif, selon le média américain TMZ.

Le site rapporte qu'il se trouvait à son domicile dans le quartier de Sherman Oaks à Los Angeles quand le drame arriva. Les urgences ont été précipitées sur place aux alentours de 9h40. Il a ensuite été transporté à l'hôpital le plus proche.

Publicité

Pour l'heure, son état de santé est inconnu

Si l'état de santé de l'acteur reste pour le moment inconnu, certains propos de ses proches viennent mettre la puce à l'oreille mais se contredisent : un membre de sa famille a affirmé qu'il était placé dans le coma, avant que cette information ne soit démentie par son représentant. Il serait actuellement sous sédatif.

Une triste nouvelle qui coïncide avec l'annonce d'un reboot de la série Beverly Hills,90210 émise quelques heures à peine avant l'accident. On ne sait toutefois pas si Luke Perry sera aux côtés de Tori Spelling, Jennie Garth ou encore Jason Priestley, qui eux ont déjà signé pour le projet.

Publicité

Un AVC toutes les quatre minutes

En France, on estime qu'un AVC survient toutes les quatre minutes. Selon l'Inserm, il correspond "à l’obstruction ou à la rupture d’un vaisseau qui transporte le sang dans le cerveau". Dans le premier cas, on parle d'un AVC ischémique. Dans le deuxième cas, on parle d'un AVC hémorragique. Mais quoi qu'il en soit, il s'agit d'une situation d'urgence vitale : les AVC constituent en effet la deuxième cause de mortalité dans l'Hexagone. Et si les victimes peuvent s'en sortir, 40% d'entre elles présenteront des séquelles importantes.

AVC : quels symptômes ?

Afin de prévenir au maximum ces risques, il est important de reconnaître les symptômes de l'AVC qui sont généralement les suivants :

  • "une faiblesse musculaire, une paralysie d’un ou plusieurs membres ou du visage, le plus souvent d’un seul côté du corps (hémiplégie),
  • une perte de sensibilité ou un engourdissement d’un ou plusieurs membres ou du visage,
  • une perte de la vision d’un œil (cécité unilatérale) ou de la moitié du champ visuel pour chaque œil (hémianopsie), ou encore une vue double (diplopie),
  • des difficultés à parler, soit en raison d’une difficulté à articuler (dysarthrie) et/ou à trouver ses mots, soit en raison de l’utilisation de mots inintelligibles et/ou de difficultés à comprendre ce que l’on entend (aphasie),
  • des troubles de l’équilibre ou de la coordination des membres,
  • des troubles de la vigilance pouvant aller jusqu’au coma,
  • un mal de tête brutal, intense et inhabituel."

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X