Engourdissement : un signe d'AVC ?

Publié le 06 Septembre 2018 à 15h02 par La Rédaction Médisite
Un des symptômes les plus connus de l'AVC (accident vasculaire cérébral) est l'engourdissement de la moitié du corps, qui progresse vers la paralysie. Il convient donc de bien repérer les symptômes annonçant un AVC, afin que la prise en charge médicale soit la plus rapide possible.
Istock

Engourdissement : s'agit-il du premier signe d'un AVC ?

En cas d'AVC, la sensation d'engourdissement et de fourmillement n'est pas imputable à une mauvaise position. Cela peut par exemple être le cas après avoir eu les jambes croisées trop longtemps, ou après avoir dormi avec un bras levé au-dessus de la tête. Ces postures ont tendance à couper la circulation sanguine et par conséquent à provoquer un engourdissement des membres. En revanche, l'engourdissement qui doit vous faire craindre un accident vasculaire cérébral se répand dans toute la moitié du corps, et pas seulement un membre, et dure 5 à 20 minutes. Il faut alors appeler les services médicaux de toute urgence.

Engourdissement : la paralysie s'accompagne d'autres symptômes

En cas d'AVC, non seulement le bras et la jambe d'un côté du corps sont engourdis et vous paraissent pris de paralysie, mais votre visage du même côté s'engourdit aussi, et vous perdez le champ visuel ou la vision de l'œil de ce côté-là également. Vous avez l'impression que l'engourdissement monte doucement en partant des pieds vers l'abdomen. Il n'y a pas forcément de perte de parole lors d'un AVC. Par conséquent, n'attendez pas que la personne ne puisse pas parler pour penser à un accident vasculaire cérébral. Composez immédiatement le 15 ou le 112.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.