Uriner du sang : 2 causes possibles

Publié le 31 Août 2018 par La Rédaction Médisite
Une urine colorée de rouge ou de brun peut être révélatrice de la présence de sang et donc d’un problème au niveau de l’appareil urinaire. Si bien souvent la cause est bénigne, il convient de l’identifier précisément pour la traiter. Il peut s’agir notamment d’une infection urinaire ou de calculs rénaux.
Publicité

6752421-inline-500x334.jpg© Istock

Infection urinaire et sang dans les urines

L’urine passe des reins à la vessie, puis dans les uretères et enfin dans l’urètre, avant d’être éliminée. Aussi, une infection urinaire, qu’elle soit d’origine virale ou bactérienne, en entraînant une inflammation et donc des saignements de la vessie, va générer l’apparition de sang dans les urines sous la forme de petits caillots. Ce sang dans les urines s’accompagne de douleurs à la miction (brûlures). Si, de surcroît, la personne souffre de douleurs dans les reins, a de la fièvre, alors on peut redouter une néphrite, pathologie aux conséquences potentiellement graves si elle n’est pas prise en charge en urgence.

Publicité
Publicité

Calculs rénaux et sang dans les urines

Les calculs rénaux ressemblent à de petits cailloux, composés de calcium ou d’acide urique, produits par les reins. Cela peut être la conséquence d’un manque d’hydratation ou d’une alimentation trop riche en acide urique (viandes). Lors du passage de ces calculs dans la vessie, les parois de l’appareil urinaire saignent, ce qui se traduit par des traces de sang dans les urines. D’autres symptômes accompagnent ce sang dans les urines, notamment de violentes douleurs abdominales s’étendant jusqu’aux organes génitaux.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X