5 bonnes graisses pour prevenir l-AVC

C'est indéniable : toutes les matières grasses ne se valent pas. Si les graisses saturées et les graisses trans sont néfastes pour la santé et surtout pour le système cardiovasculaire, certaines vont être bénéfiques. C'est notamment le cas des acides gras polyinsaturés (Oméga-6 et Oméga-3) et les acides gras monoinsaturés (Oméga-9).

Une nouvelle étude nous aide à faire le tri entre les bonnes et les mauvaises graisses en démontrant que si certaines peuvent faire courrir des risques d'AVC, d'autres vont en réalité vous prémunir. 

Consommer de la viande rouge et des graisses animales non laitières augmenterait le risque d'accident vasculaire cérébral, tandis que les graisses végétales ou graisses polyinsaturées seraient protectrices. Cette conclusion provient d'une étude préliminaire qui sera présentée aux sessions scientifiques 2021 de l'American Heart Association. On vous aide à les identifier dans notre diaporama. Notre liste n'est pas exhaustive.

AVC : les graisses végétales et polyinsaturées réduisent vos risques de 12 %

Cette étude est la première à analyser de manière exhaustive l'impact sur le risque d'AVC des graisses d'origine végétale.

"Nos résultats indiquent que le type de graisse et les différentes sources alimentaires de graisse sont plus importants que la quantité totale de graisse alimentaire dans la prévention des maladies cardiovasculaires, y compris les accidents vasculaires cérébraux", a déclaré Fenglei Wang, Ph.D., auteur principal de l'étude et chercheur au département de nutrition de la TH Chan School of Public Health de Harvard à Boston.

L'étude a été menée 27 ans auprès de 117 136 participants âgés de 50 ans en moyenne. Au cours de l'étude, 6 189 participants ont été victimes d'AVC, dont 2 967 d'AVC ischémiques (causés par un caillot coupant le flux sanguin vers une partie du cerveau) et 814 AVC hémorragiques (causés par des saignements de vaisseaux dans le cerveau).

Les chercheurs ont démontré que les participants qui consommaient souvent des graisses animales (viande rouge, viandes transformées, charcuteries...) augmentaient leurs risques d'AVC de 16 %. En outre, il semblerait que les matières grasses laitières (fromage, beurre, lait, crème ...) ne seraient pas associés à un risque plus important.

En revanche, les participants qui avaient l'habitude de consommer des graisses végétales et graisses polyinsaturées réduisaient de 12 % leurs risques d'AVC.

"Sur la base de nos résultats, nous recommandons au grand public de réduire la consommation de viande rouge et de remplacer les graisses animales par des huiles végétales non tropicales", a déclaré Fenglei Wang, Ph.D. 

AVC : quelles sont les bonnes graisses ?

Les acides gras polyinsaturés (Oméga-6 et Oméga-3) sont des matières grasses bénéfiques pour la santé. Les Oméga-3 (présents dans les graines de lin, certaines huiles végétales, les noix, les poissons gras…) ont un effet particulièrement protecteur sur la fonction cardio-vasculaire.

Les acides gras Oméga-6 sont aussi considérés comme des graisses favorables pour leur effet hypocholestérolémiant. On les trouve principalement dans les huiles alimentaires végétales (tournesol, mais, pépins de raisins).

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

https://professional.heart.org/en/meetings/scientific-sessions 

https://fedecardio.org/je-m-informe/distinguer-les-bons-des-mauvais-gras/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.