Grossesse : l'homéopathie contre la gingivite

Si vous saignez des gencives pendant la grossesse, vous souffrez peut-être de gingivite gravidique. Mieux vaut la traiter au plus vite, car, sans soins appropriés, la gingivite de grossesse peut entrainer des complications (hypertension artérielle, accouchement prématuré...). Une visite chez le dentiste s'impose donc, mais en parallèle, vous pouvez utiliser des médecines douces pour soulager l'inflammation de vos gencives.

Publicité
Publicité

© Istock

Gingivite de la grossesse : quelles sont les causes ?

La gingivite gravidique est tout d'abord favorisée par le taux de progestérone, particulièrement élevé durant la grossesse. Cette hormone augmente la perméabilité des vaisseaux sanguins, dont ceux des gencives, d’où un risque d'inflammation accru. Autre facteur déclencheur de la gingivite de grossesse : la diminution des œstrogènes, qui fragilise la résistance des gencives face aux attaques des bactéries présentes dans la plaque dentaire.

Publicité

Le traitement de la gingivite gravidique

Face aux symptômes de la gingivite (saignements, gencives rouges et gonflées), il vaut mieux consulter un dentiste, en lui précisant bien que vous êtes enceinte. Sauf circonstances particulières, il vous fera probablement un détartrage. En plus des soins dentaires, vous pouvez aussi avoir recours à l'homéopathie pour soulager vos gencives, notamment à la Belladonna ou à l’Aconit face à une inflammation aiguë. En cas de saignements de gencives importants, privilégiez plutôt l'Arnica ou le Kreosotum. Enfin, si vous aimez la phytothérapie, diluez quelques gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse dans un verre d'eau pour obtenir un bain de bouche anti-inflammatoire et antibactérien.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés