Bronchite et grossesse : les traitements médicamenteux

La plupart du temps, la bronchite de grossesse est d’origine virale. Il faut surtout combattre la fièvre, mais n’hésitez pas à consulter si les symptômes s’aggravent ou durent plus de quelques jours. Prenez seulement des médicaments à base de paracétamol (Doliprane®, Efferalgan®, Dafalgan®). Par contre, aspirine ou ibuprofène sont fortement déconseillés. Pour une toux gênante, certains antitussifs peuvent aussi être prescrits, à petites doses. Ils sont habituellement à base de codéine ou de dextrométhorphane. Evitez toutefois les antitussifs délivrés sans ordonnance. Enfin, dans les rares cas de bronchite de grossesse d’origine bactérienne, votre médecin peut vous prescrire des antibiotiques spécifiques.

Bronchite et grossesse : d’autres remèdes possibles ?

Parallèlement à la prise de paracétamol, vous pouvez adopter des remèdes de grand-mère pour apaiser les symptômes de la bronchite ou de la rhinite durant votre grossesse. Par exemple, pour soulager votre mal de gorge, vous pouvez boire une tasse d’eau chaude additionnée du jus d’un demi-citron et de 2 cuillères à café de miel. Pensez aussi à l’homéopathie, voire à l’aromathérapie, en cas de bronchite de grossesse. En effet, de rares huiles essentielles sont autorisées à partir du second trimestre de grossesse, comme l’huile essentielle de lavande vraie en diffusion. Prenez un avis médical et respectez bien la posologie.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.