Syndrome pieds-mains-bouche : les symptômes

Cette maladie infantile touche principalement les enfants entre 6 mois et 4 ans. Au terme d’une période d’incubation comprise entre 3 et 6 jours, les premières manifestations cliniques du syndrome apparaissent, se traduisant par un état fébrile, des maux de tête et une perte d’appétit.

Dans un second temps, des petits boutons, caractéristiques de la maladie, envahiront progressivement la bouche, la paume des mains et la plante des pieds. Chez certains enfants, les fesses sont également affectées. Il s’agit de vésicules rouges assez sensibles au toucher, mais non prurigineuses.

Syndrome pieds-mains-bouche : le traitement

Étant causée par un virus de la famille des entérovirus, cette maladie infectieuse ne nécessite pas d’antibiotiques, mais fait l’objet d’un traitement symptomatique. L’administration de médicaments antipyrétiques adaptés à l’âge de l’enfant est généralement préconisée pour faire baisser la fièvre tandis que des gargarismes à l’eau salée peuvent être proposés aux plus âgés. Il est impératif de veiller à ce que le malade reste bien hydraté et de lui proposer des aliments froids ou mous, plus faciles à avaler.

Dans tous les cas, l’enfant ne doit pas se gratter afin d’éviter les surinfections qui, elles, nécessiteraient une antibiothérapie.

Maladie pieds-mains-bouche : comment l’attrape-t-on?

La maladie pieds mains bouche est provoquée par un virus appartenant à la grande famille des entérovirus qui compte, en son sein, près de 90 souches différentes à l’origine de multiples infections virales.

Dans la majorité des cas, c’est un certain virusCoxsackieA16 qui est responsable de cette maladie infantile bénigne, qui affecte principalement les enfants en bas âge élevés en collectivité.

En effet, le syndrome pieds-mains-bouche est extrêmement contagieux puisqu’il peut être transmis non seulement pendant la phase d’incubation, mais également durant l’éruption cutanée qu’il génère. Si le virus est essentiellement transmis par contact direct avec des sécrétions infectées, la voie oro-fécale constitue aussi un mode de transmission important chez les tout-petits.

Maladie pieds-mains-bouche : comment la reconnaît-on ?

C’est au terme d’une période d’incubation de 3 à 6 jours que les premières manifestations cliniques surviennent. La maladie pieds-mains-bouche est assez facilement reconnaissable, car elle occasionne une éruption cutanée caractéristique, qui se localise sur les doigts, la paume des mains, la plante des pieds, les fesses, mais également dans la cavité buccale. Les vésicules revêtent souvent une forme allongée et affichent des contours rosâtres.

À ces signes cutanés peuvent être associés des symptômes plus généraux, tels qu’une fièvre modérée, des céphalées, un écoulement nasal ou encore un mal de gorge.

> Sécurisez vos proches, votre patrimoine et vos revenus !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.