Mycose pendant la grossesse : la prise en charge médicale

La mycose vaginale résulte d'une prolifération anarchique de la levure Candida albicans. Naturellement présent dans le vagin, ce champignon microscopique peut se démultiplier sous l'influence des fluctuations hormonales en œuvre pendant la grossesse. Source d'inconfort et de démangeaisons, ce type d'infection nécessite une prise en charge gynécologique particulière. Le problème, c'est que peu de médicaments sont autorisés chez la femme enceinte, surtout si la mycose survient pendant le premier trimestre. L'application de pommades antifongiques est parfois préconisée lorsque les symptômes présentés sont trop importants.

Mycose pendant la grossesse : les conseils pratiques

Il est possible de venir à bout d'une mycose vaginale en adoptant certaines mesures hygiénico-diététiques simples. En cas d'infection vaginale, l'alimentation constitue souvent une précieuse aide. La consommation de laitages, par exemple, permet de rééquilibrer la flore vaginale tandis que les produits trop sucrés, eux, devront être bannis pendant quelque temps. Le port de sous-vêtements en coton et l'utilisation de produits adaptés à l'hygiène intime doivent être privilégiés. Enfin, il est recommandé d'éviter les bains et de sécher minutieusement la région génitale après chaque lavage.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

mots-clés : mycose grossesse
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.