Grossesse et prise de poids : le risque de diabète gestationnel

La prise de poids pendant la grossesse doit être contrôlée. Si elle est trop importante, le risque d'apparition d'un diabète gestationnel est élevé et la grossesse devient à risque.

Publicité

vignette-focus-500x324.jpg© Istock

Pourquoi est-il important de contrôler la prise de poids pendant la grossesse ?

Au cours de la grossesse, la prise de poids doit normalement être comprise entre 10 et 13 kg. Elle est de 1 kg par mois pendant les 7 premiers mois puis de 2 kg par mois pendant les 2 derniers mois. Une augmentation du poids plus importante fait courir le risque de graves complications telles que le diabète gestationnel. Ce risque est encore plus élevé chez les femmes enceintes atteintes d'obésité. Lorsque le surpoids est présent, la surveillance des glycémies et la recherche de sucre dans les urines doivent être strictes.

Publicité
Publicité

Qu'est-ce que le diabète gestationnel ?

Le diabète gestationnel est un diabète qui apparaît lors de la grossesse et disparaît après l'accouchement. Il s'agit d'une complication fréquente de la grossesse, chez la femme en surpoids. Les risques sont élevés pour la maman et le bébé. L'éclampsie est plus fréquente en présence de diabète gestationnel, et le risque de césarienne est accru. Le bébé peut être également en surpoids (supérieur à 4 kg), présenter des malformations et faire des hypoglycémies à la naissance. La meilleure prévention est d'avoir une alimentation équilibrée pendant la grossesse, d'éviter les aliments sucrés et, si possible, d'avoir une activité physique régulière. Il n'est pas nécessaire de manger pour deux !

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X