Symptômes de fausse couche : comment réagir ?

Publié le 02 Août 2018 par La Rédaction Médisite
Bien que des anomalies chromosomiques soient souvent en cause dans la fausse couche, ses origines restent souvent mystérieuses. Mais quelle que soit sa cause exacte, elle reste une épreuve redoutée. Au point parfois de confondre les petits saignements normaux du début de grossesse avec des symptômes de fausse couche : découvrez que faire au cas par cas.
Publicité
Symptômes de fausse couche : comment réagir ?Istock

Comment réagir face aux petites pertes de sang du début de grossesse ?

De nombreuses femmes enceintes ont de très légers saignements indolores durant le premier trimestre : on parle de « spotting de grossesse ». Ce phénomène est sans la moindre gravité. Toutefois, par mesure de précaution, il est toujours recommandé d’avertir votre médecin si vous perdez du sang durant votre grossesse. Dans les faits, il est rare qu’une fausse couche entraîne aussi peu de « manifestations », mais il faut toujours être vigilante.

A lire aussi : Des couches au pot

Publicité
Publicité

Que faire face à des symptômes de fausse couche plus marqués ?

Des saignements vaginaux irréguliers ou continus, rouge vif ou brunâtres, peuvent être des symptômes de fausse couche, à plus forte raison s’ils contiennent des caillots ou des petits morceaux de tissus. Ils ne sont pas toujours très abondants : en revanche, ils s’accompagnent souvent de douleurs plus ou moins vives dans le ventre ou le bas du dos. Même s’il peut y avoir d’autres causes possibles, il est plus prudent de vous rendre à l’hôpital pour obtenir un diagnostic rapide.

Et pour une fausse couche hémorragique ?

Les symptômes de fausse couche hémorragique comprennent des saignements vaginaux abondants en continu et divers symptômes liés à l’importante perte de sang (ex. : malaise, faiblesse, troubles du rythme cardiaque). Il s’agit d’une urgence médicale : appelez le SAMU (15).

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X