Une gastro quand on est enceinte : quels sont les risques ?

Principalement provoquée par le rotavirus, la gastroentérite est fréquente et bénigne. Mais chez la femme enceinte, cette infection de l'appareil digestif doit faire l’objet d’une attention particulière. Comment est traitée la gastroentérite au cours de la grossesse ?

Publicité

6108663-inline-500x333.jpg© Istock

La gastro quand on est enceinte : faut-il s’en inquiéter?

Ce ne sont pas les troubles intestinaux en eux-mêmes (diarrhée, vomissements) qui peuvent s’avérer dangereux pour la femme enceinte, mais bien la déshydratation qu’ils sont susceptibles d’entraîner. En effet, les pertes hydriques qu’ils engendrent sont parfois importantes. Or, l’eau est indispensable au renouvellement régulier du liquide amniotique. Il est donc essentiel qu’un taux d’hydratation suffisant soit maintenu au cours de la grossesse. Ensuite, la fièvre constitue le second élément à surveiller. Certaines gastroentérites génèrent de la température. Lorsqu’elle perdure, celle-ci peut considérablement altérer la condition physique de la future maman et mettre en péril le développement du fœtus.

Publicité
Publicité

La gastro quand on est enceinte : que faire?

La première règle à respecter en toutes circonstances: pas d’automédication! Chez les femmes enceintes, de très nombreuses substances médicamenteuses, même en vente libre, sont formellement contre-indiquées. Donc, il est impératif de consulter son médecin traitant ou, au minimum, d’obtenir un avis médical préalable. Ensuite, il est essentiel de compenser les pertes hydriques en buvant beaucoup. Eau, bouillons, tisanes… Toutes les sources d’apport sont bonnes. Côté alimentation, mieux vaut privilégier les aliments faciles à digérer, tels que le riz, les pâtes, les pommes de terre vapeur, la viande ou la volaille grillée… On évite absolument les plats riches en matières grasses.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X