Grossesse : comment calculer son âge gestationnel ?

Ça y est, le test sanguin a confirmé que vous étiez enceinte. Votre sage-femme ou votre médecin commencent déjà à vous parler d’âge gestationnel. Mais qu’est-ce que l’âge gestationnel et comment peut-on calculer l’âge de sa grossesse ? Explications.

Publicité

© Istock

Qu’est-ce que l’âge gestationnel ?

L’âge gestationnel permet de déterminer l’âge de l’embryon ou du fœtus. Généralement, l’âge gestationnel se calcule en semaines d’aménorrhée (arrêt des règles). En effet, pour toute nouvelle grossesse, le professionnel de santé voudra connaître la date des dernières règles pour dater la grossesse. La date de conception, qui peut varier de 10 à 20 jours après les règles, est trop peu précise. On préfère donc connaître une date exacte : celle des dernières règles. Parfois, on peut utiliser les semaines de grossesse (moins précises) : on compte les semaines à partir du jour de la conception. Il y a donc un écart de 2 semaines entre les semaines de grossesse et les semaines d’aménorrhée.

Publicité
Publicité

Comment calculer sa grossesse de façon exacte ?

Il est important de connaître la date du début de la grossesse afin de pouvoir suivre la croissance du fœtus. Mis à part le calcul basé sur la date des dernières règles, il existe d’autres méthodes, parfois plus précises, pour dater une grossesse. La méthode la plus fiable reste ainsi l’échographie, qui permet, grâce à des mesures biométriques précises, de dater l’âge du fœtus. D’autres méthodes, comme l’examen physique (taille de l’utérus par exemple) ou encore l’apparition des bruits du cœur de bébé (autour de la 11e semaine) permettent de dater une grossesse.

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X