Grossesse nerveuse : le diagnostic

La grossesse nerveuse, aussi appelée dans le jargon médical pseudocyesis, est un trouble psychique. Le corps présente tous les symptômes d'une grossesse, mais l'échographie pelvienne ne montre pas de fœtus. Comment se passe le diagnostic d'une grossesse nerveuse ? Quels sont les symptômes d'une grossesse nerveuse ?

Publicité

vignette-focus-500x333.jpg© Istock

Définition et symptômes de la grossesse nerveuse

Une grossesse nerveuse est un processus psychologique relativement rare où la femme est convaincue être enceinte et en présente tous les symptômes (nausées, vomissements, tension mammaire, absence de règles, fatigue...). Ce syndrome peut se voir chez les femmes ayant subi une IVG, une fausse couche ou une grossesse extra-utérine (GEU). Il est bien souvent secondaire au stress lié au désir de grossesse ou au contraire à la peur de tomber enceinte.

Publicité
Publicité

Diagnostic et traitement d'une grossesse nerveuse

Le diagnostic est facile puisque le dosage des bêta-HCG (hormones de grossesse) est nul et que l'échographie est vierge. Le traitement repose sur une prise en charge psychologique afin de faire admettre à la femme qu'elle n'est pas enceinte. Le simple fait de voir l'échographie ne convainc pas toujours la femme. Elle devra alors faire un travail sur elle-même afin de vaincre ses angoisses. L'hypnose, les thérapies comportementales peuvent apporter un réel soutien psychologique. Il ne faut pas laisser s'installer un état de grossesse nerveuse, car celui-ci peut avoir des répercussions hormonales ou provoquer des dysfonctionnements au niveau des ovaires. La grossesse nerveuse est le contraire du déni de grossesse. Dans ce cas, il y a réellement une grossesse, mais celle-ci est totalement invisible et ignorée de la femme.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X