Hémorroïdes saignantes : l'incision

Publié le 19 Juillet 2016 à 18h40 par La Rédaction Médisite
Les hémorroïdes constituent une pathologie vasculaire bénigne et relativement fréquente. Provoquée par une dilatation excessive des veines périanales, cette affection se traduit généralement par une gêne plus ou moins importante pouvant aller jusqu'à une vive douleur. Comment se manifestent les hémorroïdes ? De quels traitements bénéficient-ils ?
Fotolia

Les hémorroïdes : quels symptômes ?

Il existe deux grands types d'hémorroïdes qui se différencient principalement par leurs localisations. Les hémorroïdes externes se forment sous la surface de l'épiderme au niveau de l'orifice anal, tandis que les hémorroïdes internes, elles, surviennent à l'intérieur de l'anus. Dans les deux cas, des démangeaisons ou une sensation de gêne sont ressenties au niveau de la zone anale. Dans certains cas, des saignements anaux peuvent être observés lors de la défécation. On parle alors d'hémorroïdes saignantes.

Les hémorroïdes : quels traitements ?

Dans la majorité des cas, les hémorroïdes externes guérissent spontanément en quelques jours. Il existe de nombreux traitements en vente libre dans les pharmacies principalement à base d'hydrocortisone ou de benzocaïne pour atténuer les démangeaisons. L'homéopathie et la phytothérapie proposent également des traitements naturels pour soulager les crises hémorroïdaires. Mais lorsque les hémorroïdes externes sont thrombosées, il est nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale. Pratiquée sous anesthésie locorégionale, celle-ci consiste à réaliser une petite incision de manière à évacuer le caillot de sang qui s'est formé.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :