Hémorroïdes : utiliser votre smartphone aux toilettes peut entraîner une crise

Emporter son smartphone aux toilettes peut s’avérer néfastes pour votre santé. En augmentant le temps passé au petit coin, il favorise la survenue d’une crise hémorroïdaire.

Vous avez l’habitude d’emporter votre smartphone partout avec vous, même aux toilettes ? Ce n’est peut-être pas une si bonne idée, à en croire le Dr Sarah Jarvis, médecin généraliste et directrice du site patient.info, interrogée par The Irish Sun... Si naviguer sur Facebook et jouer à vos jeux favoris permet de passer le temps, cela pourrait aussi favoriser l’apparition d’hémorroïdes !

Rester assis trop longtemps sur les toilettes favorise les hémorroïdes

Ce qui est remis en cause par le médecin n’est pas tant le fait d’emmener cet objet avec soi - même si cela peut témoigner d’une légère dépendance - mais plutôt de rester plus longtemps assis.e sur le trône. Le problème est donc le même pour les personnes qui lisent leur journal au petit coin.

"La constipation et les efforts pour faire caca sont un facteur de risque majeur pour les hémorroïdes, de même qu’être enceinte, souffrir de toux chronique ou encore vieillir”, explique le Dr Jarvis. "Mais rester longtemps assis sur les toilettes les favorise également. Si avant, certains d'entre nous emportaient un bon livre aux WC, il est plus probable qu’aujourd’hui, cet objet soit remplacé par l’omniprésent téléphone portable”.

En effet, être assis trop longtemps sur la cuvette augmente la pression sur les veines de l’anus et du rectum inférieur. "Si tentant que cela puisse être de faire défiler votre écran pendant que vous êtes aux toilettes, les médecins ne le recommandent pas".

Crise hémorroïdaire : qu’est-ce que c’est exactement ?

Les hémorroïdes sont des réseaux de vaisseaux situées naturellement autour et à l'intérieur de l'anus et du rectum. Mais une dilatation anormale de ces veines peut causer une crise hémorroïdaire, qui peut être interne ou externe. Les hémorroïdes deviennent alors douloureuses et démangent ; ils peuvent aussi se mettre à saigner lorsqu’on va à la selle.

Les hémorroïdes externes apparaissent généralement à la sortie de l’anus et peuvent occasionner un léger gonflement dans cette zone. Celles-ci sont souvent plus faciles à soigner que les hémorroïdes internes, mais aussi plus douloureuses, et peuvent parfois provoquer la formation d’un caillot de sang dans une veine dilatée.

Les hémorroïdes internes se forment dans l’anus ou en bas du rectum, et forment une légère protubérance. En l’absence de traitement, elles peuvent croître et sortir de l’anus au moment de la défécation.

Hémorroïdes : comment les éviter, comment les soulager ?

Pour éviter ce problème, le Dr Jarvis donne quelques recommandations. “Ajoutez beaucoup de fibres à votre alimentation, buvez suffisamment, faites de l’exercice régulièrement et laissez votre téléphone de côté lorsque vous allez au petit coin”. Ces bonnes habitudes limitent le risque de constipation, qui favorise les hémorroïdes.

Afin de soulager une crise hémorroïdaire, une bonne hygiène anale est indispensable, pour éviter que la zone enflammée ne s’infecte. On évite l’utilisation de papier toilette, irritant, que l’on peut remplacer par des lingettes ou du papier humide, et le port de sous-vêtements synthétiques. Certains aliments, réputés irritants pour les muqueuses, sont à zapper (café, alcool, épices fortes…) de même que l’activité physique qui augmente la pression sanguine.

Des compresses froides en application locale pourront soulager la douleur, de même que les pommades à base de corticoïdes, qui ont une action anti-inflammatoire. Ces dernières ne doivent toutefois être utilisées que ponctuellement, à la différence des crèmes lubrifiantes ou protectrices, disponibles sans ordonnance.

Emmener son smartphone aux WC favorise la prolifération des bactéries

Un autre risque lié au fait d’emmener son smartphone aux toilettes est celui de la prolifération des bactéries. “Vous risquez de le recouvrir de germes”, met en garde le Dr Lisa Ackerley, elle aussi interrogée par The Sun Online.

“Il y a des germes sur le siège des WC, sur le bouton de la chasse d’eau, sur le porte-papier, ainsi que sur la porte des cabinets”, précise-t-elle. Et ces derniers “peuvent aller du norovirus à la salmonelle. Vous ne voulez donc pas qu’ils se retrouvent sur votre téléphone”.

L’experte explique que “les microbes passent à travers le papier toilette. Donc une fois que vous avez terminé votre affaire, vos mains sont sales, raison pour laquelle vous les lavez juste après”.

Les germes passent sur votre smartphone avant de vous contaminer

“Par conséquent, si vos mains sont sales et contaminées par des virus ou des bactéries, et que vous décrochez votre téléphone après avoir utilisé les toilettes, vous transférez vos germes - et tous ceux d’autres personnes qui ont atterri sur vos mains - sur votre téléphone. Ceux-ci reviendront ensuite sur vos mains, même si vous les lavez en sortant”.

Le médecin ajoute que “les germes peuvent ensuite pénétrer directement dans votre bouche - lorsque vous vous rongez les ongles ou que vous mangez des chips - ou passer de vos mains à la nourriture, par exemple lorsque vous préparez un sandwich. Ils peuvent aussi aller sur n’importe quelle surface où vous posez votre smartphone”.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s): Using your phone on the loo is giving you haemorrhoids, docs warn, The Irish Sun, 19 septembre 2019.