Varices : les signes qui doivent alerter

Certifié par nos experts médicaux MedisiteAvec les beaux jours qui arrivent, vous voyez des veines gonfler sous votre peau ? Il se pourrait que ce soit des varices. Mais quels sont les signes qui doivent vous mettre la puce à l'oreille ? Medisite fait le point.
Sommaire

Une varice est une dilatation anormale d'une veine, souvent visible sous la peau. Bien qu'elle soit en général bénigne, certains signaux doivent vous alerter, car ils peuvent être annonciateurs d'une insuffisance veineuse, d'une dermite ocre ou encore d'un œdème. La liste.

Comment reconnaître une varice ?

Une varice des jambes est une dilatation permanente d'une veine du réseau veineux superficiel des membres inférieurs. Cette veine se déforme en devenant tortueuse et allongée de façon anormale.

Les varices sont le reflet le plus fréquent de l'insuffisance veineuse chronique, qui se traduit par une mauvaise circulation du sang dans les veines et atteint entre 11 et 24 % de la population dans les pays industrialisés.

Pour en savoir un peu plus sur les varices, sachez que le réseau veineux des membres inférieurs comporte :

  • un réseau profond constitué de veines situées dans les muscles et qui transportent 90 % du sang veineux ;
  • un réseau superficiel de veines situées sous la peau (10 % du sang veineux transporté) et qui peuvent être le siège de varices.

Les varices peuvent être visibles sur la jambe, mais également sur la cuisse jusqu'à l'aine.

Mais comment surviennent-elles ? L'apparition des varices est souvent due à un défaut de fermeture des valvules de la veine (replis membraneux situés à l'intérieur de la veine). Ces valvules défaillantes laissent revenir le sang à contre-courant ; celui-ci stagne alors dans les veines qui se dilatent.

Varices : quels sont les symptômes ?

Au début de la maladie veineuse chronique, avant le stade de varices, différents symptômes peuvent apparaître :

  • une sensation de jambes lourdes ;
  • des sensations désagréables dans les jambes que seuls les mouvements peuvent soulager (impatiences) ;
  • dysesthésies : sensations de brûlures, de courant électrique, qui accompagnent souvent les impatiences ;
  • démangeaisons (prurit) ;
  • douleurs semblables à des crampes survenant surtout la nuit ;
  • œdèmes : ils sont augmentés par la chaleur et disparaissant complètement en position couchée, les jambes surélevées ;
  • télangiectasies : ce sont des réseaux de petits vaisseaux rouges dilatés, visibles sur la peau des jambes. Fins comme des cheveux, ils prennent parfois une forme étoilée.

Tous ces symptômes diminuent en position couchée, lorsque les jambes sont surélevées, exposées au froid ou lors d'une activité physique (la marche active dans l'eau est notamment très efficace).

À l'inverse, ils augmentent au cours de la journée, lors d'une exposition au chaud (comme au soleil), lors d'une station debout ou assise prolongée, en cas de prise de poids, lors de la grossesse ou avant les règles.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Remerciements au Dr Ariel Toledano, médecin vasculaire, phlébologue et angiologue à Paris, auteur de 4 programmes pour des jambes légères, Marabout Poche, 2014.

Comprendre les varices des jambes, Améli.fr, 2 janvier 2020. 

- Floury N.C., Guignon N., Pinteaux A. Données sociales 1993, la société française. Edition INSEE, Paris, 1996.

- Fini les jambes lourdes, Michel Cymes et Natalie Arensonas, Guide France Info, Editions Jacob-Duvernet, 2003.