Sommaire

Fatigue : des causes physiques

Fatigue : des causes physiques© IstockL’une des causes les plus fréquentes de la fatigue, est l’infection virale. Celle-ci peut être aisément reconnue comme la grippe, la rhinopharyngite ou encore la gastro-entérite ou ne donner quasiment aucun symptôme autre que la fatigue. Toutes les maladies infectieuses provoquent de la fatigue en raison de la dépense d’énergie importante nécessaire aux défenses immunitaires. Il faut penser aux infections plus rares telles que la maladie de Lyme, la toxoplasmose, l’infection par le cytomégalo-virus ou la primo-infection par le VIH par exemple dont l’asthénie peut être le principal symptôme. La mononucléose infectieuse est essentiellement caractérisée par une fatigue intense et prolongée. Les maladies chroniques inflammatoires, l’anémie, les hépatites, les désordres hormonaux ou les maladies auto-immunes peuvent se manifester par de la fatigue, de même que certains cancers non encore diagnostiqués. La fatigue est alors inhabituelle et souvent associée à un amaigrissement et une altération de l’état général. Enfin, certains médicaments ont la fatigue pour effet secondaire.

Fatigue : des causes psychologiques

Fatigue : des causes psychologiques© IstockLorsque les causes physiques ont été éliminées par un bilan complet, la fatigue peut être attribuée à un contexte psychologique particulier. Une mauvaise hygiène de vie avec une alimentation déséquilibrée, un rythme veille-sommeil irrégulier et une trop grande sédentarité peut provoquer une fatigue chronique. Le surmenage professionnel par exemple, ou le burn-out provoquent une fatigue intense, sans autre symptôme physique. L’anxiété et les syndromes dépressifs peuvent également entrainer une asthénie importante, de même que les troubles du sommeil chroniques. Enfin, il existe le syndrome de fatigue chronique. Le sujet est asthénique en permanence, malgré un sommeil conservé et ses activités quotidiennes sont très limitées par des épisodes de somnolence diurne.

Quel bilan pratiquer et que faire face à une fatigue inhabituelle ?

Quel bilan pratiquer et que faire face à une fatigue inhabituelle ?© IstockLorsqu’aucun symptôme n’accompagne la fatigue, pour en trouver la cause, il est nécessaire de réaliser un bilan complet. Celui-ci commence par un bilan biologique sanguin comportant une numération formule sanguine, un bilan hépatique, une glycémie, un bilan thyroïdien et des recherches infectieuses. En fonction des résultats, d’autres examens complémentaires peuvent être proposés. Si l’ensemble du bilan est normal, la cause psychologique peut être évoquée. Pour lutter contre la fatigue, une bonne hygiène de vie est nécessaire. Il faut avoir une alimentation équilibrée, pratiquer une activité physique régulière, bien gérer son stress et avoir un bon sommeil. Des compléments vitaminiques peuvent être utiles comme la vitamine C, que l’on peut associer au magnésium.

> Un expert santé à votre écoute !

Vidéo : Top 3 des aliments anti-fatigue

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.