6 aliments qui favorisent les hemorroides

Les hémorroïdes constituent des vaisseaux artériels et veineux présent à l'état normal, au niveau du canal anal. Il existe un réseau hémorroïdaire externe (hémorroïdes externes), situé sous la peau de l'orifice de l'anus et un réseau hémorroïdaire interne (hémorroïdes internes) situé plus profondément et plus haut sous la muqueuse du canal anal. Il joue un rôle dans la continence   de l'anus.

Nous présentons tous des hémorroïdes, mais lorsqu'on dit d'un patient "qu'il fait des hémorroïdes", on parle de la maladie hemorroïdaire, explique l'Assurance maladie. Elle implique des troubles et symptômes qui peuvent toucher ces vaisseaux lorsqu'ils sont gonflés et irrités. Ces symptômes sont en général passagers, mais vont entraîner une gêne dans la vie quotidienne.

Toute personne est susceptibles de subir des symptômes liés aux hémorroïdes à un moment ou à un autre de sa vie. Les femmes peuvent être sujettes aux hémorroïdes après l'accouchement ou en période prémenstruelle. Les personnes constipées, victimes de diarrhées, sédentaires ou encore les patients en surpoids vont aussi être davantage touchés. Or, certaines habitudes alimentaires peuvent aussi être pointées du doigts. C'est notamment le cas des boissons alcoolisées et des plats épicés. Aperçu avec le Dr Anne-Laure Tarrerias, gastro-entérologue.

3 solutions efficaces contre les hémorroïdes

Alors que la sédentarité fait partie des causes favorisant les hémorroïdes, il est important de bouger pour prévenir les crises. Si vous souffrez et que vous travaillez assis derrière un bureau, veillez à vous lever et à bouger régulièrement durant la journée.

En cas de crise d'hémorroïdes, bien s'hydrater est également indispensable. Buvez au minimum 1,5 litre d'eau par jour pour soulager la crise.
Misez sur l'eau mais aussi sur les tisanes. Il vaut mieux proscrire le café et le thé, qui peuvent aggraver les symptômes. 

La constipation peut aussi être à l'origine de vos crises. La solution peut donc aussi consister à améliorer le transit et fluidifier les selles. Pensez à consommer des aliments riches en fibres. Misez sur les légumineuses, les fruits secs, les céréales et le chocolat noir.

Le poivre stimulerait les neurones de la douleur

1/6
6 aliments qui favorisent les hémorroïdes

Vous aimez relever vos plats ? Attention si vous suivez actuellement un traitement contre les hémorroïdes. Il vaut mieux éviter d’utiliser du poivre. Comme le piment, il contient de la "capsaïcine", un alcaloïde qui stimule certains neurones responsables de la douleur et qui pourrait aggraver les sensations désagréables ressenties pendant les crises.

Le piment accentuerait la douleur

2/6
6 aliments qui favorisent les hémorroïdes

Le piment, ainsi que toutes les préparations à base de piment ne devraient pas être consommés en cas de crise.

L’huile de tournesol : facteur déclencheur ?

3/6
6 aliments qui favorisent les hémorroïdes

Arachide, colza, tournesol… Ces huiles ont en commun une forte teneur en lipides. Un composé dont il ne faudrait pas abusé lorsqu’on est sujet à une maladie hémorroïdaire. Des chercheurs de l’hôpital Sainte-Marguerite ont émis cette hypothèse* en 1998. Après avoir étudié les habitudes alimentaires de 50 patients souffrant de crises hémorroïdaires, ils ont remarqué qu’ils absorbaient beaucoup plus de lipides que d"autres aliments. Un excès qui provoquerait un déséquilibre alimentaire et serait un facteur déclencheur de poussées d’hémorroïdes.

*source étude : Presse Med 1998 ; 27 : 513 - 17.

Le curry provoquerait des problèmes de digestion

4/6
6 aliments qui favorisent les hémorroïdes

Le lien entre nourriture épicée et crises hémorroïdaires suscite de vifs débats parmi les spécialistes. Pour les chercheurs de l’université de Columbia (Etats-Unis) par exemple, lorsqu’on est sujet à de nombreuses crises, il faut faire attention aux aliments très relevés comme le curry. Il irriterait l’estomac causant des problèmes de digestion qui aggravent les hémorroïdes. Aucun résultat scientifique n’a cependant permis de confirmer cette hypothèse à ce jour.

L’alcool un effet vaso-dilatateur

5/6
6 aliments qui favorisent les hémorroïdes

Si vous êtes sujet aux hémorroïdes mieux vaut renoncer aux soirées bien arrosées. Selon le Dr Anne-Laure Tarrerias, gastro-entérologue, rien n’a été prouvé mais l’alcool (à consommer avec modération) aurait un effet vaso-dilatateur. Or un gonflement des vaisseaux sanguins est la dernière chose qu’il faut lorsqu’on souffre de crises hémorroïdaires internes ou externes.

Le café

6/6
6 aliments qui favorisent les hémorroïdes

La consommation de café peut favoriser les crises d'hémorroïdes.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/hemorroides/definition-facteurs-favorisants-symptomes

Merci à Dr Anne-Laure Tarrerias, gastro-entérologue

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.