Douleur à la jambe : est-ce un caillot de sang ?

Publié le 24 Octobre 2018 par La Rédaction Médisite
Un caillot de sang peut être à l’origine d’une douleur dans une jambe. La circulation veineuse ne s’effectuant plus correctement, il existe un risque élevé de phlébite. Pour éviter les graves complications liées à la migration d’un caillot de sang, il faut consulter sans attendre.
Publicité

6754582-inline-500x333.jpg© Istock

Caillot de sang: un risque élevé pour la santé

Lorsqu’un caillot de sang obstrue une artère, il existe un réel danger pour le patient. La circulation sanguine ne s’effectue plus correctement, le muscle cardiaque est mal approvisionné en sang. Par voie de conséquence, certaines cellules ne reçoivent plus l’oxygène qui leur est nécessaire. Un caillot de sang peut aussi se détacher et créer de graves dégâts au niveau de divers organes vitaux comme le cœur, le cerveau ou les yeux, car il peut entraîner:- une crise cardiaque,- un accident vasculaire cérébral ou AVC,- la cécité.Un caillot de sang peut aussi être à l’origine d’une phlébite de la jambe.

A lire aussi : Jambe

Publicité

Douleur de la jambe: un symptôme de phlébite

Une douleur dans une jambe peut être due à une phlébite - une thrombose veineuse - dont le responsable est un caillot de sang. Il existe deux types de phlébites, à savoir:- La phlébite superficielle ou paraphlébite: un caillot de sang obstrue la veine mais ne la bouche pas totalement. Le patient ressent une douleur modérée de la zone touchée qui devient dure et rouge.- La phlébite profonde: une douleur dans toute la jambe s’accompagne souvent d’une sensation de lourdeur dans le membre inférieur. La jambe gonfle et devient dure, soit juste sur le mollet, soit sur une zone beaucoup plus importante car l’œdème peut concerner aussi la cuisse. La peau est chaude et bleuâtre. Enfin, comme le caillot perturbe la circulation sanguine, le sang transite par les veines superficielles, ce qui entraîne leur dilatation visible à l’œil nu.

Publicité

Phlébite: risques de complications

Lorsqu’une douleur de la jambe peut faire suspecter la présence d’un caillot de sang, il faut consulter de toute urgence. Négliger une phlébite superficielle expose au risque de récidive, notamment si l’on souffre de varices dues à une insuffisance veineuse.Quant à la phlébite profonde, elle peut entraîner une embolie pulmonaire. C’est la raison pour laquelle il est fondamental de consulter de toute urgence, car le caillot de sang peut rester bloqué dans une artère pulmonaire.

Douleur à la jambe: diagnostiquer et traiter une phlébite

Pour confirmer le diagnostic d’une phlébite, certains examens sont indispensables, à savoir:- L’écho-doppler: non douloureux, il permet d’observer précisément le flux sanguin, l’état des veines et de visualiser un caillot de sang.- Une analyse de sang: elle permet de rechercher l’un des constituants d’un caillot, la fibrine. Le laboratoire effectue un dosage des D-dimères.Une fois le diagnostic de phlébite confirmé, le médecin prescrit un anticoagulant afin que le caillot de sang se résorbe. Le traitement doit être suivi à la lettre par le patient afin de limiter les risques d’hémorragie.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X