Sommaire

La phlébite, également appelée thrombose veineuse, correspond à la formation d'un caillot sanguin dans une veine ou une artère, qui obstrue cette dernière. Si elle survient fréquemment au niveau des membres inférieurs, elle peut toutefois se former dans n’importe quelle veine de l’organisme.

On distingue la phlébite superficielle (ou paraphlébite), généralement bénigne, qui se forme dans une des petites veines situées entre la peau et les muscles ; et la phlébite profonde, qui bouche une veine plus grosse, à l’intérieur du muscle. Cette deuxième forme est plus grave, puisque si le caillot se détache et migre vers les poumons, il y a un risque d’embolie pulmonaire.

Phlébite : les facteurs de risque

Plusieurs facteurs favorisent la survenue de la thrombose veineuse et de la phlébite. En premier lieu, “les situations liées à la stagnation du sang dans les veines”, décrit l’Assurance maladie. On peut notamment citer :

  • une immobilisation prolongée (port d’un plâtre, alitement, opération chirurgicale…) ;
  • un long voyage sans bouger les jambes (y compris en voiture) ;
  • une perte d’autonomie ;
  • un épisode de déshydratation ;
  • une maladie qui entrave le retour veineux.

En outre, les longues périodes d’immobilité à la maison - rester toute la journée assis dans le canapé ou devant son bureau - favorisent également la stagnation du sang dans les jambes. Or, le confinement lié à l’épidémie de Covid-19 a augmenté ces moments sédentaires.

Par ailleurs, les personnes qui présentent une anomalie de la coagulation sanguine sont également plus à risque de phlébite. Cette anomalie peut être favorisée par la grossesse, l’obésité, le tabagisme, les antécédents de phlébite, la prise de certains médicaments, le cancer, une maladie inflammatoire chronique ou encore une anomalie héréditaire.

Enfin, la contraception hormonale augmente également le risque de phlébite profonde - en particulier les pilules de troisième et de quatrième génération.

Certaines personnes ont également des facteurs de risque favorisant la formation des caillots dans le sang à la suite de maladies. "Il s’agit par exemple de situations apparaissant au cours de cancers, de dysglobulinémies, de syndromes myéloprolifératifs ou de certaines maladies inflammatoires, au cours de troubles de la coagulation qu’on appelle thrombophilie", décrit le Dr Ariel Toledano, angiologue-phlébologue. "Il existe des thrombophilies constitutionnelles comme les déficits en protéine C ou S, les mutations des facteurs V et II, l’hyperhomocystéinémie. Parmi les thrombophilies acquises, on peut citer principalement le syndrome des antiphospholipides, un syndrome néphrotique, ou encore un antécédent familial de phlébite", précise le médecin vasculaire.

Comment reconnaître une phlébite ?

En cas de phlébite superficielle, la zone concernée est “douloureuse, rouge et indurée”, détaille le site de l’Assurance maladie. “Elle se situe souvent au niveau d’une varice, qui apparaît sous forme d’un cordon chaud et rouge”.

La phlébite profonde, quant à elle, peut parfois être asymptomatique durant plusieurs jours. Mais elle peut aussi occasionner certains signes, qui doivent vous alerter. Souvent située au niveau du mollet, la thrombose entraîne une douleur dans 60 % des cas, souvent accompagnée d’une sensation de lourdeur de la jambe.

Un œdème d’un seul mollet fait aussi partie des symptômes caractéristiques de la phlébite, surtout s’il s’accompagne d’un durcissement et d’un gonflement de la zone, ainsi que d’une coloration bleuâtre ou violette. Au toucher, la peau est plus chaude, et les veines superficielles peuvent être visiblement dilatées.

Découvrez sans plus tarder nos petits exercices pratiques pour vous éviter la phlébite...

Sources

Phlébite : définition et facteurs favorisants, Ameli.fr, 16 septembre 2020. 

Phlébite : symptômes et diagnostic, Ameli.fr, 16 septembre 2020. 

J’ai une phlébite, Société française de phlébologie, 18 mai 2020. 

Exercices pour prévenir la thrombose, Thrombosis Care. 

Conseils de prévention, Agir Thrombose. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.