Phlébite profonde : êtes-vous à risque ?

La phlébite profonde est due à la présence d’un caillot de sang dans une veine. Certaines situations favorisent sa survenue. Le Dr Ariel Toledano, médecin vasculaire, détaille les facteurs de risque.

Phlébite profonde : êtes-vous à risque ?© Istock

Jambe rouge, gonflée, douloureuse, de nombreuses personnes souffrent de phlébite. En France, entre 50 et 100 000 phlébites, et 40 000 embolies pulmonaires surviendraient chaque année. L’embolie pulmonaire peut aboutir au décès de 10 à 20 000 personnes par an.

La phlébite profonde peut causer une embolie pulmonaire

"Une phlébite profonde correspond à l’apparition d’un caillot dans une veine profonde des membres inférieurs par opposition avec une phlébite superficielle qui touche le réseau veineux superficiel", détaille le Docteur Ariel Toledano, médecin vasculaire, auteur du Guide pratique de la maladie veineuse thromboembolique, paru aux éditions Med-Line. Dans la grande majorité des cas, la phlébite se forme dans une veine des jambes.

Le risque principal reste que le caillot se détache et arrive dans la circulation sanguine. En obstruant les vaisseaux, il peut alors causer une embolie pulmonaire. Certains signes doivent pousser rapidement à consulter un médecin : une douleur au mollet, une zone gonflée, dont la coloration change. La zone du caillot sanguin est également souvent chaude. Contrairement aux idées reçues, les hommes aussi peuvent être à risque et souffrir d’une phlébite.

Afin de poser le diagnostic, le médecin procédera à un examen clinique et un interrogatoire. Certaines personnes sont davantage à risque que d’autres de souffrir d’une phlébite. Les facteurs de risque peuvent être transitoires ou permanents. Il convient d’en parler avec son médecin traitant afin de déterminer s’il n’est pas possible d’agir sur certains symptômes.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s): Merci au Dr Ariel Toledano, médecin vasculaire, auteur du Guide pratique de la maladie veineuse thromboembolique, paru aux éditions Med-Line.