Cancer : les traitements et l'évolution

Tumeur au cerveau : les statistiques de survie

Qu’elle soit bénigne ou maligne, la tumeur au cerveau a des symptômes similaires. Dans les deux cas, elle nécessite un diagnostic rapide. Aujourd’hui encore, la tumeur au cerveau a une cause bien souvent inconnue.

Tous les articles

Tumeurs au cerveau : les cas inopérables

L’ablation chirurgicale constitue le principal traitement de la tumeur au cerveau. Mais toutes les tumeurs cérébrales ne sont pas opérables. Quelles sont alors les alternatives thérapeutiques envisagées ?

Cancer du pancréas : le traitement par opération

Le cancer du pancréas est l’un des cancers digestifs les plus agressifs. Considéré comme un cancer foudroyant, il présente un pronostic vital particulièrement sombre puisque seuls 5 % des malades survivent plus de 5 ans après le diagnostic. Quels sont les symptômes du cancer du pancréas ?

Cancer du côlon de stade 2 : le traitement

Le cancer du côlon correspond à une prolifération anormale des cellules qui tapissent la paroi colique. Dans la très grande majorité des cas, ce cancer résulte de la cancérisation lente d’un polype adénomateux. Comment est évalué le stade d’évolution du cancer du côlon ? Quels sont ses symptômes ?

Chimiothérapie du cancer du sein : combien de temps après l'opération ?

La sensation d’avoir une boule au sein n’est pas toujours synonyme de cancer du sein. Toutefois, lorsqu’une tumeur maligne est détectée par l’imagerie (échographie mammaire, mammographie), puis confirmée par la biopsie, un traitement personnalisé doit être décidé. Il dépend principalement de la nature, de la taille et de l’emplacement de la tumeur. Le traitement de référence du cancer du sein est la chirurgie, suivie d’une chimiothérapie.

Anémie : un effet secondaire des traitements du cancer

Fatigue physique et mentale, teint pâle, vertiges… La carence en globules rouges, appelée anémie, se manifeste par plusieurs symptômes. Du manque de fer à l’hypothyroïdie, en passant par la cirrhose, ses causes sont nombreuses. Chez certains patients, il existe un lien entre anémie et cancer. Découvrez comment les tumeurs malignes peuvent affecter les globules rouges.

Desmodium : une plante qui accompagne la chimiothérapie

Le desmodium est une plante originaire d’Afrique qui est connue pour ses propriétés hépatoprotectrices, c'est-à-dire qu'elle est capable de protéger le foie, mais également de favoriser le renouvellement des hépatocytes, les cellules du foie. Ainsi, il est possible d’utiliser le desmodium en cas de cancer traité par chimiothérapie afin de soulager le foie.

Ginkgo biloba : un allié contre le cancer ?

Le ginkgo biloba est une plante intéressante à plusieurs titres. On connaît ses propriétés pour réduire le stress et favoriser la circulation sanguine au niveau du cerveau (utile pour la mémoire et contre les troubles liés à l’âge). Pour autant, peut-on utiliser le ginkgo biloba contre le cancer ?

Traitement du cancer : la chimiothérapie et la radiothérapie combinées

Le cancer est une maladie qui est généralement combattue à l’aide de trois grands types de traitement : la chimiothérapie, la radiothérapie et la chirurgie. Il est toutefois possible d’associer ces approches entre elles et notamment de combiner les deux premières. On parle alors de chimioradiothérapie.

Cancer : le traitement par hormonothérapie

L’hormonothérapie est une approche thérapeutique utilisée pour lutter contre les cancers hormonodépendants. Cette technique de traitement du cancer est très efficace contre un certain nombre de tumeurs. Focus sur cette méthode.

Cancer : comprendre l'immunothérapie

Parmi les principaux modes de traitement du cancer, un des plus innovants et des plus efficaces est l’immunothérapie. Mais comment fonctionne cette approche thérapeutique ? Quels sont ses principes et les résultats qu’on peut en attendre ?

Cancer de l'estomac : 3 traitements possibles

Selon l'Institut national du cancer, le cancer de l'estomac touche chaque année près de 7 000 personnes avec une prédominance masculine. Quels sont les symptômes de ce cancer et les traitements possibles ?

Cancer des testicules : les chances de survie

Le cancer du testicule représente 1 à 2 % des cancers chez l'homme. Il touche préférentiellement les hommes jeunes et présente un pronostic très favorable lorsqu'il est détecté à un stade précoce. Comment se manifeste-t-il ? La douleur aux testicules est-elle la seule manifestation clinique probante ?

Cannabis : des propriétés anti cancer ?

Si le cancer du fumeur est un mal bien connu des consommateurs de cigarettes, on ne sait pas toujours si cannabis et cancer font, eux, bon ménage. Alors quelles sont les propriétés du cannabis et peut-on en fumer pour prévenir ou guérir le cancer ?

Aloès : une plante anticancer du foie

Si l'on sait que gelée royale et cancer ne font généralement pas bon ménage, les effets de plusieurs autres substances naturelles sont moins connus. C'est pourquoi il est recommandé de toujours prendre l'avis d'un médecin avant d'employer une " plante anticancer " quelle qu'elle soit.

Desmodium : une plante anti-cancer du foie

Desmodium et cancer du foie peuvent vraiment faire bon ménage. Il faut cependant demander l'accord de son médecin avant d'utiliser le desmodium contre le cancer et suivre ses recommandations à la lettre...

Complication du cancer du foie : qu'est-ce que l'ascite ?

Le cancer du foie est un cancer essentiellement masculin. Il est favorisé par l'alcoolisme, la cirrhose et les hépatites B et C. On distingue deux types de cancers du foie. Le cancer primitif, le plus souvent un hépatocarcinome, et le cancer secondaire ou métastatique. Quels sont les symptômes du cancer du foie et qu'est-ce que l'ascite ?

Métastases au foie : l'espérance de vie

Le cancer du foie peut être primitif, le plus souvent un hépatocarcinome, ou provenir d'un autre cancer, on parle alors de métastases du foie. Que le cancer du foie soit primitif ou secondaire, le pronostic reste sévère.

Maladie des reins : le pronostic du cancer du rein

Le cancer du rein reste relativement rare puisqu’il ne représente que 3 % des cancers diagnostiqués en France. Lorsqu’elle est détectée précocement, cette maladie des reins présente un pronostic favorable.

Tumeur au cerveau : peut-on en guérir ?

Le pronostic de la tumeur au cerveau va varier en fonction de nombreux paramètres. Mais en règle générale, les chances de guérison restent relativement faibles surtout si la masse tumorale est détectée tardivement. Quels sont les signes cliniques provoqués par une tumeur cérébrale ?

Tumeur maligne du cerveau : les stades 3 et 4

Les tumeurs malignes au cerveau rassemblent une dizaine de cancers qui se développent au sein de l’encéphale. Celles-ci font l’objet d’une classification spécifique dont le stade d’évolution constitue l’un des critères. 

Cancer du sang : l'espérance de vie

Fatigue, anémie, infections et saignements à répétition, perte de poids… Les symptômes du cancer du sang sont nombreux, mais leur cause est souvent difficile à déterminer. Le taux de guérison du cancer du sang ou leucémie dépend surtout du type de cancer, du stade auquel il est pris en charge et de l’âge du patient.

Cancer de l'œsophage : les chances de survie

Le cancer de l’œsophage est un cancer dont le diagnostic a progressé au cours des dernières années et qu’il est donc possible de prendre en charge plus rapidement. Cela se traduit naturellement par une amélioration des chances de survie des malades. Mais alors, quelles sont aujourd’hui les statistiques du cancer de l’œsophage ?

Cancer du pancréas : la rémission

Le cancer du pancréas en phase terminale ne peut pas être soigné : il en va de même pour tous les cancers atteignant leur stade d’évolution "ultime". En revanche, la rémission d’un cancer du pancréas est tout à fait possible lorsque le cancer est découvert à un stade peu évolué.

Cancer de l'ovaire : les différents stades

Le cancer de l’ovaire est le 4e cancer gynécologique, il reste peu fréquent et survient généralement après la ménopause. Les cancers de l’ovaire sont des adénocarcinomes (tumeurs qui touchent les muqueuses et les glandes).

Patrizia Paterlini-Bréchot, chercheuse en biologie : "40 % des cancers sont diagnostiqués à un stade où les métastases sont déjà formées"

Patrizia Paterlini-Bréchot, chercheuse en biologie cellulaire à l’Université Paris-Descartes, a passé les 25 dernières années de sa vie à combattre le cancer. Grâce la méthode de détection qu’elle a mise au point, la lutte contre ce fléau a franchi une nouvelle étape. En début d’année, elle racontait son engagement dans un livre. Entretien.

Cancers : une cause d'hémorragie

Les hémorragies sont fréquentes en cas de cancer. En effet, les hémorragies de cancer constituent la troisième cause de décès de cette maladie (après le dysfonctionnement des organes et les infections). Les causes d’une hémorragie en cas de cancer sont diverses. Quelles sont-elles ? Et quels cancers présentent le plus de risques d’entraîner une hémorragie ?

Traitement de la tumeur du cerveau : l'opération

Les maux de tête et les crises d'épilepsie sont les symptômes les plus fréquemment rapportés par les personnes atteintes d'une tumeur du cerveau. En quelques années, les techniques chirurgicales qui permettent de prendre en charge les cancers cérébraux ont beaucoup évolué. Le succès de l'intervention et les chances de survie dépendent surtout de la nature, de l'emplacement et de la taille de la tumeur.

Polype à la vessie : le traitement endoscopique

Une tumeur vésicale peut être un polype à la vessie ou un cancer de la vessie, selon le caractère bénin ou malin de la tumeur. Dans la majorité des cas, l'urologue opte pour une intervention chirurgicale endoscopique, appelée résection transurétrale de vessie (RTUV).

Cancer lymphatique : le taux de guérison

Les cancers lymphatiques, ou lymphomes, sont des tumeurs malignes qui naissent au niveau des ganglions lymphatiques. Une des principales fonctions de ces petits organes répartis dans différentes parties du corps est de fabriquer les lymphocytes, les globules blancs qui luttent contre les infections. Le taux de guérison du cancer lymphatique est variable, mais il est généralement bon, surtout celui du lymphome hodgkinien.

Les 5 cancers les plus fréquents

Environ 385 000 nouveaux cas de cancers estimés chaque année, 211 000 hommes et 174 000 femmes. Certains cancers sont plus fréquents que d’autres. Quels sont-ils ? Découverte des chiffres de l’institut national du cancer. 

Pages

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité