Anémie : un effet secondaire des traitements du cancer

Publicité
Fatigue physique et mentale, teint pâle, vertiges… La carence en globules rouges, appelée anémie, se manifeste par plusieurs symptômes. Du manque de fer à l’hypothyroïdie, en passant par la cirrhose, ses causes sont nombreuses. Chez certains patients, il existe un lien entre anémie et cancer. Découvrez comment les tumeurs malignes peuvent affecter les globules rouges.
Publicité

5391088-inline-500x333.jpg© Istock

Chimiothérapie et risque d’anémie

Avec la radiothérapie et la chirurgie, la chimiothérapie est l’un des trois principaux traitements du cancer. Elle repose sur l’administration, par voie intraveineuse ou orale, de médicaments qui détruisent les cellules cancéreuses et réduisent la taille de la tumeur. L’action de ces médicaments est très puissante et entraîne plusieurs effets indésirables : fatigue, troubles digestifs, chute des cheveux, douleurs musculaires et articulaires, paresthésies, affections de la peau, ongles cassants… La chimiothérapie augmente aussi le risque de baisse du nombre des globules rouges, des globules blancs et des plaquettes.

Publicité
Des analyses sanguines pour contrôler l’anémie

L’anémie est fréquente au cours d’une chimiothérapie car les médicaments utilisés perturbent le fonctionnement de la moelle osseuse, chargée de fabriquer les cellules sanguines. Elle se produit généralement au début du traitement, dans les trois premières semaines. Un bilan sanguin doit être réalisé entre chaque séance pour mesurer le nombre de globules rouges dans le sang. Si l’anémie est sévère, la séance est reportée et une transfusion peut être indiquée.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité