Cancer de l'intestin : le pronostic et la survie

Cancer de l'intestin : le pronostic et la survie©iStock

Le cancer de l’intestin, et plus précisément de l’intestin grêle, est un cancer digestif relativement rare, contrairement au cancer colorectal qui, quant à lui, se hisse parmi les pathologies cancéreuses les plus fréquentes. Comment le détecter précocement ? Quel pronostic présente-t-il ?

Publicité
Publicité

Cancer de l'intestin : les causes

Comme pour la plupart des cancers digestifs, les causes du cancer de l’intestin grêle ne sont pas clairement avérées. En revanche, plusieurs facteurs de risque ont été clairement identifiés pour leur influence dans la survenue de ce type de cancer. On sait ainsi que la maladie de Crohn, la maladie cœliaque, les antécédents de cancer colorectal ou encore les antécédents familiaux peuvent accroître le risque de cancer de l’intestin grêle. Par conséquent, aucune mesure hygiénico-diététique ne peut permettre de prévenir le cancer de l’intestin grêle, ce qui n’est pas le cas, par exemple, pour le cancer du côlon. Il est donc indispensable de consulter un médecin en présence de symptômes digestifs anormaux et persistants.

Publicité

Cancer de l'intestin : le pronostic

Le pronostic est évalué en fonction de nombreux critères par le médecin oncologue. Ainsi, le stade d’évolution du cancer, la présence éventuelle de métastases, l’âge et l’état de santé général du patient, la localisation de la masse tumorale sont autant de paramètres qui vont influer sur les chances de guérison. Le choix thérapeutique, également, aura une incidence prépondérante. Le recours à l’ablation chirurgicale offre, en effet, davantage de perspectives de guérison qu’une autre alternative.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité