Tumeur au cerveau : peut-on en guérir ?

Publicité

Le pronostic de la tumeur au cerveau va varier en fonction de nombreux paramètres. Mais en règle générale, les chances de guérison restent relativement faibles surtout si la masse tumorale est détectée tardivement. Quels sont les signes cliniques provoqués par une tumeur cérébrale ?

Publicité

Tumeur au cerveau : les symptômes

Les manifestations cliniques de la tumeur au cerveau vont considérablement varier en fonction de sa localisation, de son volume et de sa vitesse de développement. Parmi les symptômes le plus souvent rapportés par les patients, on retrouve néanmoins les maux de tête qui résultent de l’augmentation de la pression intracrânienne exercée par la masse tumorale. Des crises d’épilepsie peuvent également se produire tandis que des troubles fonctionnels vont se différencier en fonction des zones cérébrales touchées. Cela peut aller de la perte de mémoire aux difficultés d’élocution, en passant par des troubles de la coordination.

Tumeur au cerveau : le pronostic

Publicité

Il faut savoir qu’il existe environ une dizaine de tumeurs cérébrales distinctes. Certaines sont bénignes, d’autres malignes. Mais ce qui importe le plus dans l’établissement d’un pronostic, c’est l’agressivité de la tumeur, c’est-à-dire la rapidité à laquelle elle évolue. Certaines tumeurs du cerveau sont « foudroyantes ». Leur évolution est telle que les chances de survie du patient sont quasiment inexistantes. En revanche, certaines tumeurs peuvent, elles, être enlevées chirurgicalement et ne récidiveront jamais. La gravité de ce type de pathologie cérébrale est donc extrêmement variable d’un patient à un autre.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité