Cancer du col de l'utérus

Cancer du col de l'utérus : à qui s'adresse le vaccin ?

Près de 3 000 nouveaux cas de cancer du col de l’utérus sont diagnostiqués tous les ans en France. Chez une femme sur trois, la maladie conduit au décès. La prévention du cancer du col de l’utérus repose sur le vaccin anti-HPV et sur la protection pendant les rapports sexuels.

Tous les articles

Vaccin contre le cancer du col de l'utérus : à quel âge le faire ?

Le vaccin contre le cancer du col de l'utérus est un vaccin relativement récent, permettant de protéger les jeunes filles contre la majorité des papillomavirus pouvant déclencher un cancer du col. Zoom sur le vaccin contre le cancer du col de l'utérus, un outil essentiel dans la lutte contre le cancer du col.

Cancer du col de l'utérus : la fréquence du frottis de dépistage après 50 ans

Tout au long de la vie des femmes, le suivi gynécologique est important. Les Françaises sont d'ailleurs de plus en plus nombreuses à se soumettre au frottis de dépistage. Mais les femmes de plus de 50 ans connaissent-elles pour autant l'utilité du frottis et la fréquence recommandée ?

Cancer de l'utérus : 3 causes

L'utérus est un des principaux organes de la reproduction chez la femme. Il est le siège de la grossesse, lorsque l'ovule a été fécondé. Comme chaque organe du corps, il peut être le siège de différentes maladies. Le cancer de l'utérus est une de ces affections. Une grosseur ou tumeur se développe au niveau de la muqueuse utérine (endomètre) ou au niveau du col. Quels sont les facteurs qui vont favoriser l'apparition d'un cancer de l'utérus ? 

Cancer de l'utérus : les stades

Le papillomavirus humain (ou HPV), transmis par voie sexuelle, est le principal responsable du cancer de l’utérus. Il crée des lésions sur l’épithélium muqueux et, dans de rares cas, un cancer se développe à cet endroit. Cette tumeur se développe aux dépens de la muqueuse utérine en différents stades.

Cancer de la peau : qu'est-ce qu'un carcinome ?

Il existe plusieurs cancers de la peau. On entend souvent parler du mélanome qui est le plus grave d’entre eux, mais aussi, et heureusement le moins fréquent. Les carcinomes basocellulaires et spinocellulaires, quant à eux, sont plus répandus et leur traitement est d’autant plus aisé qu’ils sont détectés précocement.

Cancer de l'utérus : 3 causes à connaître

Le cancer de l’utérus est une tumeur qui se développe sur la muqueuse utérine. Dans la très grande majorité des cas, il s’agit de carcinomes mais il existe d’autres formes de cancers utérins. C’est le 12e cancer le plus fréquent chez les femmes et l’âge de découverte du cancer est en moyenne de 51 ans. Focus sur trois causes possibles de cancer de l’utérus.

Polype à l'utérus : faut-il se faire opérer ?

Qu'il soit fibreux ou muqueux, le polype est une pathologie gynécologique relativement courante chez les femmes. Caractérisées par des tissus mous agglomérés, ces excroissances bénignes qui se développent au sein du col de l'utérus doivent faire l'objet d'une prise en charge médicale attentive. 

Polype à l'utérus : un signe de cancer ?

Parmi les différentes formes de tumeurs de la vessie existante, les polypes sont les plus bénins. Les polypes de vessie doivent tout de même être pris au sérieux : sans traitement adapté, le risque de dégénération en cancer n'est pas négligeable. Le point dans cet article.

Le frottis ne s'arrête pas avec la ménopause !

Passé 50 ans, la plupart des femmes n'ont plus de consultations régulières avec leur gynécologue et ne font plus de frottis. Une grosse erreur quand on sait qu'il peut dépister des lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l'utérus. Un cancer dont le pic d'incidence se situe autour de 40 ans et dont 80% sont diagnostiqués avant 65 ans.

Cancer du col de l'utérus : comment l'éviter ?

Le cancer du col de l'utérus touche 3000 nouvelles femmes chaque année et près de 1000 en meurent. Pourtant, c’est un des seuls cancers évitables. Comment s’en protéger ? Réponses de Medisite avec le Dr Joseph Monsonego, gynécologue et chef du service de colposcopie de l'institut Alfred-Fournier de Paris.
frottis

Cancer du col de l'utérus : présentez-vous des risques ?

Le cancer du col de l’utérus touche majoritairement les femmes de 40 ans. Présentez-vous des facteurs de risque ? Réponses et explications de Medisite avec le Dr Joseph Monsonego, gynécologue et chef du service de colposcopie de l'Institut du Col Alfred Fournier à Paris.

Cancer du col de l'utérus : les étapes du diagnostic

Plus le cancer du col de l’utérus est dépisté tôt, mieux il est soigné. Frottis, colposcopie, conisation... Voici les différentes étapes du diagnostic de ce cancer avec les explications du Dr Joseph Monsonego, gynécologue et chef du service de colposcopie de l'Institut du Col Alfred-Fournier à Paris.
reconnaitre un cancer a l

Comment reconnaître un cancer de l’utérus ?

Le risque de cancer de l’utérus augmente après 40 ans. Plus de 8 000 cas sont dépistés chaque année en France. Quels sont les signes qui doivent alerter? Comment s'en protéger? Avoir porté un stérilet augmente-t-il les risques? Faut-il continuer de faire des frottis après la ménopause? Les réponses de Medisite en collaboration avec nos médecins spécialistes.
cancer col

Cancer du col de l’utérus : les facteurs de risque

En France, chaque année, entre 3 000 et 4 000 nouvelles femmes développent un cancer du col de l’utérus, et plus de 1 000 en meurent. Ce cancer est dû à un papillomavirus appelé HPV (Human PapillomaVirus). Il est indispensable de réaliser des frottis pour dépister ce cancer tôt, le soigner et en guérir.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité