Contraception masculine : comment se passe une vasectomie ?

Contraception masculine : comment se passe une vasectomie ?©iStock

La vasectomie est une méthode de contraception masculine irréversible. Pour l'envisager, il faut donc être parfaitement sûr de ne plus vouloir faire d'enfant. Au moindre doute, il vaut mieux privilégier un autre moyen de contraception masculine.

Publicité
Publicité

Vasectomie : deux grandes techniques

La vasectomie se déroule habituellement sous anesthésie locale. Une des méthodes les plus employées nécessite de faire deux incisions, généralement au niveau du scrotum, afin d'atteindre et couper les canaux déférents, qui servent à véhiculer le sperme. Ces incisions doivent ensuite être suturées. La "vasectomie sans bistouri" est cependant de plus en plus souvent privilégiée : grâce à des outils chirurgicaux spéciaux, elle permet d'intervenir sur les canaux déférents par une seule et unique petite ouverture pratiquée au centre du scrotum. Aucune suture n'est nécessaire.

Publicité

Contraception masculine : quels sont les risques de la vasectomie ?

Comme dans toutes les opérations, il existe un risque d'allergie au produit anesthésiant. Il existe aussi un risque d'hématome, de douleur et d'infection dans les jours suivant l'intervention (les risques sont plus faibles avec la vasectomie sans bistouri). En revanche, la libido et la qualité de l'érection restent intactes après l'opération.

La contraception masculine temporaire

De nos jours, le préservatif est le principal moyen de contraception masculine utilisé. Des études sont également menées depuis plusieurs années pour créer une contraception hormonale masculine, une sorte de pilule pour homme qui empêcherait les spermatozoïdes d'arriver à maturité, les rendant ainsi incapables de féconder l'ovule.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité