Préservatifs sans latex : que contiennent-ils ?

Plaques rouges, démangeaisons, brûlures lors des rapports sexuels, l’allergie au latex concernerait 10 % de la population. Heureusement, il existe une nouvelle génération de préservatifs sans latex, pour les personnes atteintes d’une allergie. Que contiennent-ils ?

Publicité

vignette-focus-500x337.jpg© Istock

Les préservatifs avec latex et allergie

L’allergie au latex d’un des partenaires peut se révéler problématique pour le choix d’une contraception. Cette allergie peut se manifester par des rougeurs, des démangeaisons, des brûlures et, dans les cas les plus graves, créer des chocs anaphylactiques. Il convient donc d’opter pour des préservatifs féminins ou masculins sans latex.

Publicité
Publicité

Les capotes sans latex

Ces préservatifs sont de deux types :

- Les préservatifs en polyuréthane : ces préservatifs sont certifiés par la norme française. Non seulement ils conviennent aux personnes allergiques au latex, mais ils sont plus résistants que le latex et conduisent mieux la chaleur car plus fins, ce qui augmente les sensations. Ils sont en outre compatibles avec les lubrifiants car le polyuréthane ne devient pas poreux. Petit inconvénient : ils sont un peu moins souples et donc plus délicats à enfiler. Enfin, ils sont plus onéreux que les préservatifs en latex.

- Les préservatifs en sensoprène : alternative au latex pour les personnes allergiques, ces capotes sans latex sont encore plus résistantes que le polyuréthane ou le latex, ce qui est un atout au niveau sécurité de la contraception. Elles sont de surcroît plus souples et donc plus aisées à enfiler. Mais un peu plus chères.

L’allergie au latex peut donc désormais être contournée grâce à la mise en vente sur le marché de préservatifs sans latex.

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X