Chute de cheveux : un effet secondaire de l'implant contraceptif

Chute de cheveux : un effet secondaire de l'implant contraceptif©iStock

Observer une chute de cheveux alors qu'on est porteuse d'un implant contraceptif est parfois possible. Cet effet secondaire est dû aux progestatifs contenus dans l'implant.

Publicité
Publicité

Pourquoi l'implant contraceptif peut-il entraîner une chute de cheveux ?

L'implant contraceptif est un moyen de contraception à base de progestérone, et l'un de ses effets secondaires peut être la chute de cheveux. Un déséquilibre des hormones sexuelles modifie toujours la qualité des cheveux, et une contraception uniquement à base de progestatifs va les fragiliser et provoquer une alopécie transitoire. La chute des cheveux est alors généralisée et non en plaques, comme lorsque la cause est un champignon. En revanche, les contraceptions à base d'œstrogènes ont tendance à renforcer la fibre capillaire.

Comment enrayer la chute de cheveux liée à l'implant capillaire ?

Publicité

La chute de cheveux liée à l'implant capillaire est un effet secondaire transitoire. L'ablation de l'implant suffit à stopper la chute, et la repousse se fait alors spontanément. Si la chute est trop importante, on recherche une autre cause que l'on peut traiter (teigne par exemple). Sinon, on peut utiliser des traitements anti-chute, ou des produits qui renforcent les fibres capillaires, comme le germe de blé, pour favoriser la repousse. Les femmes dont l'implant contraceptif a eu un tel effet secondaire peuvent bénéficier d'un autre mode de contraception, soit mécanique, soit contenant des œstrogènes, en l'absence de contre-indications.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité